Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morbihan : les autorités lancent un appel à candidatures pour un parc éolien flottant

Les autorités ont lancé un appel à candidatures pour le parc éolien flottant au large du Morbihan. Les entreprises ont jusqu'au 1er juillet pour se manifester. En février dernier, la commission du débat public avait rendu son avis. Une majorité de personnes s'était exprimée contre ce projet.

Le projet prévoit la construction de deux parcs éoliens au large de Belle-Ile et de l'île de Groix
Le projet prévoit la construction de deux parcs éoliens au large de Belle-Ile et de l'île de Groix © Maxppp - Olivier Corsan

La commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié en fin de semaine dernière sur son site internet, le 30 avril, un appel à candidature portant "sur des installations éoliennes flottantes de production d'électricité en mer dans une zone au large du sud de la Bretagne", au large de Belle-Ile et l'île de Groix, dans le Morbihan. Cet appel à candidature intervient dans le cadre de l'objectif de développement de l'éolien en mer "amorcé au début des années 2010", explique la CRE. Plusieurs projets ont depuis été lancés, et notamment celui en baie de Saint-Brieuc ou à Saint-Nazaire. Cet appel à candidature est le cinquième du genre. 

Deux parcs éoliens

L'an dernier, un débat public a été organisé, et ses conclusions ont été rendues fin février. Sur les 483 avis qui se sont exprimés, 46% se sont exprimés contre ce projet. Aujourd'hui, la législation permet au gouvernement de lancer la procédure de mise en concurrence avant la fin du débat public. "La décision de l'Etat faisant suite à ce débat doit être rendue avant le 22 mai 2021". Mais en attendant, le projet avance, quelques jours après les manifestations de pêcheurs contre l'installation d'éoliennes en baie de Saint-Brieuc, dans les Côtes d'Armor. 

Ce projet concerne deux parcs éoliens au sud de l'île de Groix et à l'ouest de Belle-Île. Le premier, d'une puissance de 250 mégawatts, porterait sur une vingtaine d'éoliennes de plus de 200 mètres de haut. Il serait attribuable dès cette année pour une entrée en service d'ici 2024. Le second, portant sur une puissance comprise entre 250 et 500 mégawatts, concernerait jusqu'à une quarantaine de mâts. Celui-ci ne serait attribuable qu'à partir de 2024 pour une entrée en service en 2028. Si une vaste zone de 1.330 km² a été identifiée pour la possible implantation, elle devrait être restreinte à une taille allant de 150 à 200 km². 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess