Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : la Loire passe en "alerte"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Conséquence de la sécheresse, la Loire est très basse en ce moment et va passer ce vendredi au stade "alerte".

La sécheresse sur le fleuve de la Loire près d'Ancenis, sous le pont le niveau est bas. 10 août 2020.
La sécheresse sur le fleuve de la Loire près d'Ancenis, sous le pont le niveau est bas. 10 août 2020. © Radio France - Adèle Bossard

Avec son niveau très bas, la Loire passe ce vendredi au stade d'alerte. Ce stade a pour conséquence les premières restrictions sur l'eau potable à l'échelle du département de la Loire-Atlantique. "On est à un stade de sécheresse avancé, le débit a chuté", explique Bryan Henning, adjoint au chef de du service environnement et eau à la Direction départementale des Territoires et de la Mer de la Loire-Atlantique.

Pas de pénurie pour l'eau que nous buvons

Ces restrictions vont s'appliquer sur l'eau potable. Les collectivités, par exemple, auront des restrictions horaires pour arroser les terrains de football, on ne peut plus re-remplir les piscines. Une grande partie de l'eau potable de la Loire atlantique provient de la Loire mais pour l'eau du robinet, _"la ressource est garantie"__,_assure Bryan Henning. Ce stade d'alerte permet de préserver la ressource pour maintenir les prélèvements.

Bryan Henning, adjoint au chef de du service environnement et eau à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Loire-Atlantique.
Bryan Henning, adjoint au chef de du service environnement et eau à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Loire-Atlantique. © Radio France - Bertrand Pidance

C'était pire l'an dernier 

L'an dernier, la Loire avait basculé en état d'alerte beaucoup plus tôt. Elle avait atteint le stade d'alerte "renforcée" voire de crise à la fin de la saison. Cette année, on n'est qu'en alerte à la mi-août et des orages sont annoncés, _"nous allons suivre comment la Loire va se comporter"_, conclue l'adjoint au chef de du service environnement et eau à la Direction départementale des Territoires et de la Mer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess