Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Neige par hélicoptère : le président du département de Haute-Garonne se justifie

-
Par , France Bleu Occitanie

Dans un communiqué envoyé ce lundi soir, Georges Méric assume cette opération aérienne critiquée à Luchon-Superbagnères, mais explique qu'elle était "de dernier recours", et restera exceptionnelle.

Les canons à neige de la station de ski de Luchon-Superbagnères
Les canons à neige de la station de ski de Luchon-Superbagnères © Maxppp - MICHEL VIALA

La polémique continue dans les Pyrénées, où un hélicoptère a amené de la neige au bas des pistes de Luchon-Superbagnères, ce week-end. Le manteau neigeux est inexistant par endroits, tout a fondu avec les températures trop chaudes. Le conseil départemental, qui gère la station de ski, a donc décidé d'une opération aérienne qui a suscité de vives réactions, jusqu'à la ministre de la transition écologique. Elisabeth Borne critique la décision, et annonce une réunion sur le sujet dans les prochains jours.

Le président du département de la Haute-Garonne s'explique sur ce choix polémique, dans un communiqué envoyé à la presse ce lundi 17 février. Georges Méric assume totalement, pour sauver l'emploi, mais il insiste sur le caractère unique de cette opération : "il s’agit d’une intervention absolument exceptionnelle, engagée en dernier recours, et qui n’a pas vocation à se reproduire".

L'hélicoptère, seule possibilité ?

L'élu explique avoir été alerté de la situation critique lors d'une réunion sur site, mercredi dernier, et en tant que président de Haute-Garonne Montagne (le syndicat mixte), il a pris cette décision sur proposition des équipes techniques : "l’utilisation d’un hélicoptère s’est avéré le seul moyen technique possible, au vu des contraintes de dénivelé comme de délais", pour transporter la neige du haut du domaine vers le bas des pistes.

"Je comprends les réactions négatives qu’a pu susciter l’image d’un hélicoptère transportant de la neige." - le président du département de Haute-Garonne

Georges Méric dit cependant qu'il comprend "les réactions négatives qu’a pu susciter l’image d’un hélicoptère transportant de la neige", surtout que dans le même temps le département est engagé dans une politique de préservation de l'environnement. L'objectif de cette opération est de permettre le fonctionnement des écoles de ski et des espaces débutants de la station, jusqu'à la fin des vacances de février. Des vacances d'hiver qui représentent 60% du chiffre d'affaires annuel de Superbagnères.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess