Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Nettoyer les rues à l'eau de javel est un "dangereux leurre" pour l'association Picardie Nature

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

La technique est controversée et même déconseillée par le Haut Conseil de la Santé Publique. Des villes nettoient leur rues avec des solutions qui contiennent de l'eau de javel pour lutter contre la propagation du coronavirus. Une fausse bonne idée dangereuse pour l'association Picardie Nature.

Illustration - Une opération de désinfection à Neuilly-Plaisance
Illustration - Une opération de désinfection à Neuilly-Plaisance © Maxppp - Alexis Sciard

Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, certaines villes des Hauts de France comme Valenciennes, Maubeuge ou encore Péronne ont décidé de nettoyer leurs rues, trottoirs et le mobilier urbain avec des solutions à base d’hypochlorite de sodium (eau de Javel) comme ont pu le faire d'autres villes à l'étranger, notamment en Chine. 

le Haut Conseil de la Santé Publique dit non

La technique est très controversée et le Haut Conseil de la Santé Publique a rendu son avis samedi et a publié ce mardi ses recommandations sur la javellisation de l’espace public. Un avis très tranché : « Devant l’absence d’argument scientifique de l’efficacité des stratégies de nettoyage spécifique et de désinfection de la voirie sur la prévention de la transmission du virus, le Haut Conseil recommande de ne pas mettre en œuvre une politique de nettoyage spécifique ou de désinfection de la voirie dans le contexte de l’épidémie ».

On rajoute un problème

Un avis qui convient à l'association de défense de l'environnement Picardie Nature. Pour son directeur, Eric Hugentobler ce nettoyage à l'eau de javel "est un leurre". Picardie Nature pointe des risques pour la santé. "On rajoute un problème dans une région où l'air est déjà de très mauvaise qualité", alerte Eric Hugentobler.

Et il avertit aussi sur les risques pour l'environnement. "Soit les réseaux de tout à l'égout ne sont pas séparés et ça part dans les stations d'épuration et la javel dans un environnement qui fonctionne essentiellement avec des bactéries va tout déstabiliser. Et si les eaux de pluie sont séparées ça part directement dans les rivières donc cela va polluer notre eau et avoir un impact important sur la faune et la flore."

Pour Eric Hugentobler il faut évidemment "continuer de nettoyer les rues comme d'habitude, peut-être de manière plus ciblée plutôt que de laver à grande eau en donnant l'illusion que l'on fait quelque chose alors qu'en fait, comme le montre le Haut Conseil à la Santé Publique, l'efficacité n'est pas du tout prouvée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu