Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Non au massacre du plateau de Beauregard" à La Clusaz : une pétition recueille plus de 45.000 signatures

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La pétition des opposants au projet d'une nouvelle retenue collinaire de près de 150.000 m3 sur le plateau de Beauregard (Haute-Savoie) a déjà recueilli 45.000 signatures en deux semaines.

Le projet de nouvelle retenue collinaire prend place sur le plateau de Beauregard
Le projet de nouvelle retenue collinaire prend place sur le plateau de Beauregard © Maxppp - Grégory Yetchmeniza

La pétition circule dans le massif des Aravis, en Haute-Savoie, et a déjà recueilli en deux semaines plus de 45.000 signatures. Son objet : NON à la construction d'une nouvelle retenue collinaire à la Clusaz, sur le plateau de Beauregard, à 1.500 m d'altitude. Il en existe déjà quatre.

La municipalité a approuvé le projet lors du dernier conseil municipal, le 25 février. Il vise à mettre en place cette importante réserve d'eau de 148.000 m3, pour alimenter la station village en eau potable et à la production de neige de culture. Autre objectif affiché : sécuriser l'enneigement du domaine skiable à presque 50%, au lieu de 28% actuellement.  

Des habitants de La Clusaz, des organisations écologistes, des montagnards lambda dénoncent l'absence d'information, de concertation et s'insurgent contre la future dégradation du plateau de Beauregard où 8 hectares - l'équivalent de 11 terrains de foot, rappellent-ils - d'un espace protégé Natura 2000 vont être détruits dans un espace de moyenne montagne. Espace dans lequel dans 10 ans, disent-ils, il n'y aura plus de neige. Les opposants soulignent que des solutions alternatives existent, notamment le raccordement des quatre retenues existantes au réseau, ou leur agrandissement.

Le maire de La Clusaz, Didier Thévenet, sollicité par France Bleu Pays de Savoie, n'a pas souhaité s'exprimer. Une première réunion publique en visio-conférence sera organisée le 29 avril prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess