Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Raie mobula secourue à Marseillan : "Elle vole sous l'eau mais aussi au-dessus, c'est un animal mythique"

-
Par , France Bleu Hérault

Après la découverte et le sauvetage d'une raie géante sur une plage de Marseillan (Hérault), les experts veulent croire qu'elle a bien réussi à prendre le large.

Une Raie mobula, comme celle qui s'est échouée à Marseillan, peut atteindre 5 mètres d'envergure et 500 kilos.
Une Raie mobula, comme celle qui s'est échouée à Marseillan, peut atteindre 5 mètres d'envergure et 500 kilos. © Maxppp - CHROMORANGE

Au lendemain du sauvetage d'une raie Mobula, les experts en milieu sous-marin ont sillonné dès l'aube le secteur où elle avait été découverte à Marseillan Plage, là où elle aurait pu s'échouer à nouveau ce vendredi 24 décembre. Aucune trace de l'animal, "ce qui est plutôt une bonne nouvelle, sourit Renaud Dupuy de la Grandrive, directeur de l'Aire marine protégée du Cap d'Agde. À la faveur du vent du nord, elle a dû pouvoir regagner le large"

Une scène rarissime

Les photos de cette raie mobula, également appelée diable de mer ou manta de Méditerranée, ont fait le tour des réseaux sociaux ces dernières heures. Où y voit l'animal de 3,30 mètres d'envergure tracté par trois sapeurs-pompiers pour être remis à l'eau. La bête pèse entre 150 et 200 kilos. Une scène rarissime. 

La mobula est une espèce protégée, classée en danger sur la liste de l'Union internationale pour la conservation de la nature, et qu'on ne voit quasiment jamais près de nos côtes. Seuls quelques spécimens ont été observés très au large de Sète et de Palavas. 

La raie Modula dont l'envergure ici est de 3.30 mètres peut atteindre les 5 mètres et 500 kilos
La raie Modula dont l'envergure ici est de 3.30 mètres peut atteindre les 5 mètres et 500 kilos - Aire marine protégée de la côte agathoise

Une échouage dû à une maladie ou un choc

On ne sait pas expliquer pourquoi l'animal s'est ainsi échoué. L'équipe de l'Aire marine, qui a pu l'ausculter sommairement, n'a pas réussi à trouver la cause. "Peut-être une maladie, ou un choc avec un navire" hasarde Renaud Dupuy de la Grandrive. 

"Elle fait partie des beautés de ce monde."

Reste cette rencontre avec un animal hors norme : une raie spécifiquement méditerranéenne, spectaculaire mais inoffensive, contrairement à d'autres espèces qui peuvent être venimeuses. 

"Et ce que l'on sait peu, c'est que ces raies-là peuvent être encore plus grosses que celle que l'on a vu, jusqu'à 500 kilos et cinq mètres d'envergure", poursuit Renaud Dupuy de la Grandrive

"C'est une cousine de la raie manta avec ses vols majestueux. Ce sont des vols sous-marins. Elle vole sous l'eau et elle vole au-dessus de l'eau. C'est un animal mythique. Ça fait partie des beautés de la nature, des beautés du monde et en ce moment on en a bien besoin". La raie mobula ondule en effet sous l'eau et dans l'air. Des vols dont la raison est assez mystérieuse. Ce pourrait être pour se débarrasser de parasites ou pour une parade nuptiale.

"Ça fait partie des beautés de la nature, des beautés du monde et en ce moment on en a bien besoin." Renaud Dupuy de la Grandrive

Les sapeurs pompiers et une équipe de l'Aire marine ont tracté la raie de 150 kilos pour la remettre à l'eau
Les sapeurs pompiers et une équipe de l'Aire marine ont tracté la raie de 150 kilos pour la remettre à l'eau - Marie Ciavatti
Choix de la station

À venir dansDanssecondess