Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : le SYDED s'explique sur l'augmentation des factures d'ordures ménagères

-
Par , France Bleu Limousin

Le geste de tri n'est pas gratuit ! C'est le cri d'alarme que lance en Haute-Vienne le SYDED. Le syndicat d'élimination des déchets veut expliquer aux habitants pourquoi la taxe ou la redevance d'ordures ménagères augmente ces dernières années mais il compte aussi sur le comportement des usagers.

En Haute-Vienne le SYDED traite les déchets de 10 communautés de communes soit prés de 167 000 habitants
En Haute-Vienne le SYDED traite les déchets de 10 communautés de communes soit prés de 167 000 habitants © Radio France - Françoise Ravanne

Pourquoi les habitants de la Haute Vienne (hors agglomération de Limoges) voient ils augmenter ces dernières années leur taxe ou leur redevance d'ordures ménagères ? Le SYDED qui gère le traitement des déchets sur un territoire de prés de 167 000 habitants tient à leur expliquer pourquoi

Les raisons qui font que la facture augmente ne manquent pas

La taxe globale sur les activités polluantes versée à l'Etat a fortement augmenté, le transport des déchets confié à des grandes entreprises qui ont un quasi monopole coûte aussi beaucoup plus cher et dans le même temps les matières recyclables ne font plus recette. "Contrairement à ce qui a pu être dit pendant des années, trier ne veut pas dire baisse de la redevance ou de la taxe d'ordures ménagères car le contexte fait que c'est impossible par exemple pour le recyclage du verre nos recettes ont été divisées par deux car les cours du verre ont baissé de 50 % "explique Emmanuel Lathiere le directeur du SYDED;

Si on ne fait rien la facture va doubler voire tripler dans 10 ans

Le SYDED veut surtout  éviter que la facture continue d'augmenter et pour cela il compte aussi sur le comportement des usagers. Aujourd'hui 75 % du contenu des poubelles n'a rien à y faire constate aussi le syndicat qui veut donc inciter les habitants à moins jeter ... à composter davantage. Certaines communautés de communes ont déjà pris des mesures comme la tarification incitative c'est à dire faire payer chaque habitant en fonction du poids ou du nombre de poubelles. Et ça marche explique le président du SYDED Alain Auzemery qui prend comme exemple deux secteurs à population égale. "Dans l'un on traite 200 kilos d'ordures ménagères par habitant et par an et dans celle qui pratique la tarification incitative on arrive aux alentours de 90 Kilos" explique t-il.  

Pour réduire les frais le SYDED envisage aussi de créer sa propre régie pour assurer le transport des déchets et ainsi ne plus faire appel à des prestataires qui ont le quasi monopole en France et qui ont fait explosé leurs prix.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess