Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ours tué dans les Pyrénées : la récompense promise par Sea Shepherd passe à 30.000 euros

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Plusieurs dons reçus par l'ONG ces derniers jours ont permis de gonfler la récompense promise par Sea Shepherd, pour retrouver le tueur de l'ours en Ariège.

Cette forte récompense étonne, mais attire aussi les dons de défenseurs de l'ours.
Cette forte récompense étonne, mais attire aussi les dons de défenseurs de l'ours. © Maxppp - D. BECUS

L'initiative étonne, depuis son annonce la semaine dernière. L'ONG de protection de l'environnement Sea Shepherd propose une récompense à quiconque permettra de retrouver la personne qui a tué l'ours en Ariège, au-dessus d'Ustou. L'animal a été retrouvé mort par balle, près du cirque de Cagateille.

Dans un premier temps, la récompense promise était de 10.000 euros. L'association annonce ce lundi 15 juin qu'elle est désormais de 30.000 euros ! Le montant a été augmenté grâce à des dons de particuliers, défenseurs de la nature. Pour l'ONG, c'est "du jamais vu". Jamais "une telle surenchère spontanée n'avait eu lieu" déclare la présidente de Sea Shepherd France, Lamya Essemlali, sur la page Facebook de l'ONG.

Des dons de 1.000 à 10.000 euros ont gonflé la somme

Après l'annonce de la somme de 10.000 euros, Sea Sheperd explique qu'un sympathisant "domicilié dans les Pyrénées" a effectué un don de 5.000 euros. Un autre don de 1.000 euros d'un particulier a été reçu, et une association implantée dans les Pyrénées (mais Sea Shepherd ne la cite pas) a donné 2.000 euros.

L'ONG ajoute que "d'autres structures ont encore renchéri dans le week-end". Elle cite notamment Julien Muller, fondateur de Pet Alert (réseau d’entraide pour retrouver les animaux disparus), qui a décidé d’offrir 10.000 euros de récompense. Une association de protection de la faune sauvage basée en Alsace a elle aussi contribué à hauteur de 2.000 euros.

Le montant total de la récompense s'élève donc ce lundi à 30.000 euros. Une initiative totalement légale, pour inciter "ceux qui savent" à parler et à briser l'omerta. Toutes les informations recueillies seront transmises à la gendarmerie, qui mène l'enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess