Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : pas de confinement pour les décharges sauvages dans le Biterrois

Par

Les abandons de déchets en pleine nature se seraient multipliés ces dernières semaines dans le Biterrois d'après Project Rescue Ocean. L'association réfléchit à de nouvelles opérations de nettoyage en conformité avec les nouvelles consignes sanitaires.

Des gants et des masques abandonnés dans les décharges sauvages à Sérignan Des gants et des masques abandonnés dans les décharges sauvages à Sérignan
Des gants et des masques abandonnés dans les décharges sauvages à Sérignan - Yann GESHORS

Depuis le début du confinement de nombreuses déchetterie ont fermé leurs portes en France. Depuis des sites ont rouvert sous certaines conditions, avec des accès limités. Mais pendant cette fermeture exceptionnelle, les actes d'incivilité se sont malheureusement développés. 

Publicité
Logo France Bleu

Recrudescence des décharges sauvages dans le Biterrois

Plutôt que de stocker les déchets à la maison, des particuliers et sans aucun doute des artisans peu scrupuleux, n'ont pas hésiter à les abandonner en pleine nature. Des décharges sauvages dénoncées par Project Rescue Océan. Difficile de quantifier ces abandons, mais l'association biterroise se base sur les retours de ses membres et les nombreux échos sur les réseaux sociaux

"Si le confinement a permis de diminuer au moins temporairement le niveau de pollution atmosphérique, nous constatons une augmentation sensible de la quantité de détritus abandonnés. De nouveaux déchets dangereux liés à la crise sanitaire comme des gants ou des masques de protection sont apparus".

C'est le cas, par exemple, à Sérignan dans l'agglomération de Béziers provoquant la colère d'habitants dénonçant ce manque de civisme.

Les restes d'une voiture désossée abandonnés au bord d'un chemin de campagne à Sérignan - Yann Geshors

Evidemment, en cette période de crise sanitaire, il est bien difficile d'envisager des nettoyages d'envergures. Pourtant l'association n'exclut pas de reprendre ses opérations de nettoyage en conformité avec les nouvelles consignes sanitaires. Project Rescue Ocean réfléchit à des interventions en créant des groupes restreints d'une dizaine de personnes. 

Ce nouveau mode opératoire sera dévoilé le 12 mai prochain dans les environs de Béziers. Parmi les participants à cette opération, des professionnels comme un chirurgien-dentiste et un pneumologue pourront témoigner de la dangerosité de nouvelles catégories de déchets résultants de la crise sanitaire (gants chirurgicaux, masques...) représentants un risque infectieux.

L'an passé 520.000 tonnes de déchets ont été déposées de manière illégale en pleine nature, sur les bords des routes en France. En cas de flagrant délit, les professionnels risquent jusqu'à 75.000 euros et deux ans de prison. 

Des gravats abandonnés au pied d'un arbre à Sérignan - Yann Geshors

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu