Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de sécheresse en vue pour l'instant dans la Somme

-
Par , France Bleu Picardie

Les données hydrométriques sont meilleures dans la Somme par rapport aux années précédentes. Le département ne risque pas, pour l'instant d'état de sécheresse grâce aux niveaux de pluie tombés cet hiver.

Dans la Somme, les surfaces des sols sont sèches mais les nappes ont fait le plein cet hiver
Dans la Somme, les surfaces des sols sont sèches mais les nappes ont fait le plein cet hiver © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Le risque de sécheresse est "possible" cet été dans le département de la Somme selon  les données publiées en mai par le Ministère de la Transition Ecologique. C'est l'échelon le plus faible dans le classement qui pointe en rouge les départements exposés à un risque "très probable" de sécheresse. L'Oise et l'Aisne font face à un risque "probable". 

La carte des risques de sécheresse en France
La carte des risques de sécheresse en France © Visactu - Ministère de la Transition Ecologique

Dans la Somme, pour l'instant la situation n'a rien à voir avec les années précédentes et particulièrement avec l'an dernier. En 2019, le manque d'eau s'était fait ressentir dès fin juin. Une situation qui avait conduit la Préfecture à prendre des arrêtés de restrictions de consommation pour les agriculteurs et les particuliers. Avec une vigilance accrue sur plusieurs bassins comme celui de la Maye autour de Nouvion et Ponthoile.

Les nappes phréatiques ont fait le plein

Cette fois la recharge hivernale est au rendez vous. "Entre septembre et février il a plu autant, voire même un peu plus dans certains secteurs que ce qu'il tombe en une année entière", explique Emmanuel Dutertre, responsable des questions environnementales à la chambre d'agriculture de la Somme. 

Emmanuel Dutertre, responsable des questions environnementales au sein de la chambre d'agriculture de la Somme

Si la surface des sol reste assez sèche, les nappes elles ont donc fait le plein. Les niveaux continuaient même à monter encore au mois de mai avant d'amorcer une baisse tout à fait naturelle. "De quoi envisager l'été plus sereinement, surtout pour les agriculteurs", se réjouit Emmanuel Dutertre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess