Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Passionné de chrysanthèmes, un Jurassien en cultive plus de 120 variétés dans son jardin

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

En France il se vend tous les ans 20 à 25 millions de pots de chrysanthèmes pour fleurir les tombes à la Toussaint. Mais des passionnés cultivent cette fleur tout au long de l'année pour leur plaisir. A Pointre dans le Jura, Didier Bernard a même fondé le cercle des amateurs de chrysanthèmes.

Didier Bernard au milieu des nombreuses variétés de chrysanthèmes dans son jardin à Pointre dans le Jura.
Didier Bernard au milieu des nombreuses variétés de chrysanthèmes dans son jardin à Pointre dans le Jura. © Radio France - Christophe Mey

Ne lui dites surtout pas que le chrysanthème est une fleur de cimetière. Dans son jardin à Pointre dans le Jura, Didier Bernard en cultive plus de 120 variétés : des rouges, des blancs, des jaunes, des mauves, des bicolores, des petites fleurs, des grosses fleurs... Son jardin en cette période automnale est une explosion de couleurs et de formes. "C'est dommage de considérer le chrysanthème comme une plante réservée à la Toussaint" explique l'horticulteur amateur, qui milite pour convaincre les gens de décorer leurs jardins avec des chrysanthèmes.

Un chrysanthème "duveteux" cultivé par Didier Bernard
Un chrysanthème "duveteux" cultivé par Didier Bernard - Didier Bernard

"C'est la seule plante qui fleurit en octobre, elle peut parfois durer jusqu'à début décembre, c'est aussi celle qui compte le plus de nuances de couleur, plus de 1000" plaide-t-il, soulignant que le chrysanthème compte aussi le plus grand nombre de variétés de formes: "certains ressemblent aux dalhias, d'autres aux marguerites, il y a des alvéolés et d'autres ont des pétales tubulaires", de quoi varier les plaisirs et les effets décoratifs.

La variété Samos, dont la forme rappelle un dalhia
La variété Samos, dont la forme rappelle un dalhia - Didier Bernard

Les passionnés créent leurs propres variétés par hybridation

Ce qui passionne le jurassien, c'est de créer ses propres variétés. Car le chrysanthème est une plante à surprises: "quand on sème 100 graines, on obtient 100 variétés différentes". Les possibilités sont infinies, tout l'art de l'horticulteur est de créer ensuite des variétés à son goût par hybridation, sans savoir forcément quel sera le résultat, et de les reproduire au moyen de boutures. "Il m'est arrivé de me relever la nuit avec une lampe électrique, parce j'avais vu dans la journée une inflorescence particulière" sourit Didier Bernard, "en quelques heures elle peut s'ouvrir et on est très impatient de voir ce que donne telle ou telle variété".

Storia, une variété bicolore jaune et rouge obtenue par hybridation par Didier Bernard
Storia, une variété bicolore jaune et rouge obtenue par hybridation par Didier Bernard - Didier Bernard

Didier Bernard est le président du cercle des amateurs de chrysanthèmes, une association qu'il a fondé en 2005. Elle regroupe 160 passionnés dans 55 départements français, qui s'échangent des boutures et des conseils. L'association possède son site internet et édite une revue semestrielle. Didier Bernard est aussi l'auteur de "La Fleur d'Or", ouvrage de référence en langue française sur le chrysanthème.

Un étonnant chrysanthème vert dans le jardin de Pointre: Shamrock
Un étonnant chrysanthème vert dans le jardin de Pointre: Shamrock - Didier Bernard

Pour la petite histoire, le chrysanthème n'a pas toujours été lié à la Toussaint. Cette fleur venue de Chine a été introduite en France en 1789, elle a longtemps servi à confectionner des bouquets. A la sortie de la Première Guerre Mondiale, le 11 novembre 1919, Georges Clémenceau appelle les français à fleurir les tombes des soldats tombés au front, c'est à partir de ce moment que les horticulteurs se mettent à produire des chrysanthèmes, seule plante à fleurir à cette période de l'année.

Le chrysanthème "The Prime", cultivé par Didier Bernard dans son jardin de Pointre
Le chrysanthème "The Prime", cultivé par Didier Bernard dans son jardin de Pointre - Didier Bernard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess