Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays Basque : les chalets d'Iraty rouvrent après 2 mois de confinement

-
Par , France Bleu Pays Basque

Ce n'était jamais arrivé depuis qu'ils ont été construits, voilà 50 ans. Les 35 chalets de la forêt d'Iraty, ont dû fermer à cause de l'épidémie de Covid 19. Ils rouvrent ce jeudi pour le long week-end de l'Ascension.

Espacés les uns des autres, les chalets sont comme perdus dans la nature
Espacés les uns des autres, les chalets sont comme perdus dans la nature © Radio France - Nathalie Bagdassarian

En pleine montagne, à plus de 1 000 mètres d'altitude, dans la forêt d'Iraty, les 35 chalets rouvrent ce jeudi matin après 2 mois de fermeture pour cause d' épidémie de Coronavirus. Etrange impression pour Josy Arrossagaray, la responsable du site parce que "ce n'était jamais arrivé depuis 50 ans, depuis qu'ils ont été construits. J'espère que la saison commence véritablement avec ce long week-end de l'Ascension. C'est complet mais nous ne savons pas si cela va se confirmer dans les semaines à venir".

Le Covid a réveillé des envies de nature et d'air pur

"Le confinement a réveillé des envies de retour à la nature" observe Josy Arrossagray, la responsable des Chalets d'Iraty
"Le confinement a réveillé des envies de retour à la nature" observe Josy Arrossagray, la responsable des Chalets d'Iraty © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Une petite dizaine de camping cars sont garés sur le parking. Ils ne peuvent pas y rester plus de 2 nuits. L'hébergement n'est possible que dans les 35 chalets perdus dans la forêt de grands hêtres. "C'est le paradis" s'extasie Alexia qui a loué un des petits chalets face au soleil à l'abri des regards. "Pour 50 euros la nuit pour 2, vous avez une cuisine, une chambre, une salle de bain. tout est nickel avec les précautions anti-Covid et une cheminée. On a même les bûches toutes prêtes. nous allons revenir et je vais faire de la pub. Après ces 2 mois de confinement, cela fait un bien fou. C'est merveilleux".

Reportage : "C'est le paradis ici"

Les montagnes à perte de vue
Les montagnes à perte de vue © Radio France - Nathalie Bagdassarian
Alexia et Serge, originaires de Biarritz sont les premiers locataires post-confinement
Alexia et Serge, originaires de Biarritz sont les premiers locataires post-confinement © Radio France - Nathalie Bagdassarian
Josy Arrossagaray, la responsable du site accompagnée de sa collaboratrice Nathalie dans la nouvelle boutique de produits locaux
Josy Arrossagaray, la responsable du site accompagnée de sa collaboratrice Nathalie dans la nouvelle boutique de produits locaux © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Un manque à gagner de  100 000 euros avec le confinement

Le site est géré par la Commission syndicale du Pays de Soule. Les pertes dues aux deux mois de fermeture sont estimées à prés de 100 000 euros. Une somme importante au regard du budget total d'un million d'euros. La Commission syndicale a commencé à monter des dossiers d'aides européennes pour sauver la structure. Les réservations ont un peu repris mais "la restriction des 100 kilomètres et l'incertitude quant à l'évolution de l'épidémie, rendent les clients très prudents" observe Josy Arrossagaray.

Des chalets de toutes les tailles, les petits pour accueillir un couple ou les grands pour la famille et les amis
Des chalets de toutes les tailles, les petits pour accueillir un couple ou les grands pour la famille et les amis © Radio France - Nathalie Bagdassarian
Le camping reste fermé jusqu'au 2 juin
Le camping reste fermé jusqu'au 2 juin © Radio France - Nathalie Bagdassarian
Tranquillité et repos assurés
Tranquillité et repos assurés © Radio France - Nathalie Bagdassarian
Christine Elichiri a de la visite pendant sa pause
Christine Elichiri a de la visite pendant sa pause © Radio France - Nathalie Bagdassarian
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu