Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pétition contre la "déforestation" de Bouconne : la forêt n'est pas plus exploitée qu'avant selon l'ONF

-
Par , France Bleu Occitanie

Plus de 40 000 personnes ont signé une pétition qui tourne depuis une semaine contre des coupes de bois de plus en plus fréquentes dans la forêt de Bouconne, à une vingtaine de kilomètres de Toulouse. L'ONF (Office national des forêts) défend une gestion forestière éco-responsable.

Sur les 4400 mètres cubes par hectares de bois naturellement produits chaque année, 2000 sont exploités
Sur les 4400 mètres cubes par hectares de bois naturellement produits chaque année, 2000 sont exploités © Radio France - Flora Midy

"Nous ne voulons pas d'un désert de Bouconne". Un groupe se faisant appeler les "citoyens engagés", des cyclistes, joggeurs ou promeneurs, ont lancé une pétition contre le déboisement de la forêt de Bouconne. Au bout d'une semaine, elle a déjà récolté plus de 40 000 signatures. Le message est adressé à l'ONF qui s'est rapidement défendue : les coupes de bois seraient juste plus visibles qu'avant. 

La forêt de Bouconne est le plus grand massif forestier à proximité de Toulouse. 2014 hectares boisés qui appartiennent à l'Etat, avec en majorité des chênes, quelques pins maritimes et des feuillus d'hiver très appréciés des promeneurs. Pourtant, ils sont nombreux à ressentir un changement dans cette forêt et à être inquiets pour son avenir. "De plus en plus d’immenses zones au milieu de la forêt sont entièrement déboisées, les coupes ne sont pas sélectives, les sols sont endommagés par les engins. Nous jugeons cette situation très alarmante et souhaitons attirer votre attention sur les conséquences d’une telle pratique", peut-on lire dans la pétition. L'ONF Pyrénées Gascogne n'a pas tardé à réagir. Pour son directeur Jean-Lou Meunier, l'exploitation du bois est juste plus visible qu'avant : "Quand des coupes d'arbres sont faites à proximité de zones fréquentée par le public, elles se voient plus que dans des forêts plus reculées. La forêt de Bouconne est extrêmement parcourue". 

Une gestion forestière durable selon l'ONF

Ces arbres sont coupés surtout l'hiver. Sur les 4400 mètres cubes par hectare naturellement produits chaque année, 2000  sont prélevés. "C'est moins de la moitié et autant qu'avant", se défend Jean-Lou Meunier. 90% de la production est destinée au bois de chauffage pour les feux de cheminées des habitants locaux. Une démarche qu'il juge écolo : " C'est un circuit-court, le bois est utilisé à proximité de son lieu de production. Pour chauffer, c'est un produit qui pollue moins que certaines autres matières". La forêt de Bouconne suit un plan de gestion du Ministère de l'Agriculture sur 20 ans, qui prévoit des interventions en forêts pour préserver le milieu naturel. 

Toutefois, Jean-Lou Meunier dit comprendre l'émotion suscitée par la coupe du bois dans la forêt de Bouconne. C'est pourquoi une journée d'échange publique est organisée sur le thème de la forêt le 18 mars sur le parking de Lasserre, à l'initiative de l'ONF. Une ouverture au dialogue appréciée par les créateurs de la pétition, qui ont depuis fait une mise à jour de leur message

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu