Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

PHOTOS : On a marché sur le Doubs ! La rivière encore à sec dans le défilé d'Entre-Roches

Par

Pour la troisième année consécutive, le défilé d'Entre-Roches a vu le Doubs se vider, pour laisser place à un paysage aride et lunaire.

Le Doubs est à nouveau à sec entre Morteau et Pontarlier. Ici au lieu dit "Les Balançoires", dans le défilé d'Entreroches, été 2019. Le Doubs est à nouveau à sec entre Morteau et Pontarlier. Ici au lieu dit "Les Balançoires", dans le défilé d'Entreroches, été 2019.
Le Doubs est à nouveau à sec entre Morteau et Pontarlier. Ici au lieu dit "Les Balançoires", dans le défilé d'Entreroches, été 2019. © Radio France - Dimitri Imbert

Comme une histoire qui se répète, chaque année. Depuis trois ans maintenant , le Doubs est complètement à sec par endroits. L'exemple le plus frappant se trouve au défilé d'Entre-Roches, entre Pontarlier et Morteau. Un canyon qui se tarit, à cause de la sécheresse et des infiltrations d'eau. La préfecture du Doubs a d'ailleurs activé l'alerte sécheresse il y a quelques jours.

Publicité
Logo France Bleu

Le long du défilé, le Doubs s'assèche

Les premiers signes sont visibles juste avant le début du défilé, à Ville-du-Pont. Ici, l'eau coule encore, mais le niveau est déjà bas, et de nombreuses algues ont envahi la surface.

Premier arrêt à Ville-du-Pont, juste avant le défilé © Radio France - Lisa Guyenne

Une fois arrivé au défilé, le lieu-dit "La Balançoire" est particulièrement frappant : ici, aucune trace d'humidité. Le sol est entièrement sec, recouvert d'une couche de sédiments craquelés par le soleil. 

Le lieu-dit "La balançoire" © Radio France - Lisa Guyenne
Des promeneurs se balandent dans le lit du Doubs © Radio France - Lisa Guyenne
Ici, la vase est encore fraîche : l'eau est évaporée depuis peu © Radio France - Lisa Guyenne

On aperçoit aussi plusieurs trous d'eau dans lesquels sont piégés des poissons. En poursuivant la route en direction de Morteau, le niveau de l'eau remonte, mais il reste malgré tout plus bas que la normale. 

Aux Combes, le Doubs coule mais il est bien plus bas que son niveau habituel © Radio France - Lisa Guyenne

Une seule solution simple : il faut de la pluie ! En attendant, la préfecture du Doubs a d'ailleurs activé l'alerte sécheresse il y a quelques jours.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu