Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS- Les Sentinelles de la nature traquent les décharges sauvages en Languedoc-Roussillon

-
Par , France Bleu Hérault

France Nature Environnement a lancé les Sentinelles de la nature. L'association a mis en ligne une carte interactive qui permet de signaler les atteintes à l’environnement en Languedoc-Roussillon. En 2019, elle a publié 134 signalements dont la moitié sont des décharges sauvages.

Exemple de décharge sauvage aux portes de Montpellier au lieu-dit la Jasse de Maurin
Exemple de décharge sauvage aux portes de Montpellier au lieu-dit la Jasse de Maurin © Radio France - Salah Hamdaoui

Nous sommes aux portes de Montpellier, commune de Lattes, au lieu-dit la Jasse de Maurin. Le long de la voie ferrée, côté nord, en compagnie de Simon Popy, le président de France Nature Environnement (FNE) en Languedoc-Roussillon. "C'est un endroit peinard parce que y'a pas de vis-à-vis, personne qui observe. Y'a un chemin accessible à tous et donc l'endroit idéal pour des gens qui veulent déposer des déchets." 

Signaler une atteinte à l'environnement en quelque clics

C'est un site repéré par les Sentinelles de la nature. Une opération lancée par FNE qui permet de signaler les atteintes à l’environnement en Languedoc-Roussillon. En 2019, elle a reçu 321 signalements via son site internet et une application. Elle en a publié 134 sur une carte interactive, dont la moitié sont des décharges sauvages.

"C'est toujours compliqué sur les déchets parce qu'il faut avoir la preuve de qui dépose. Parfois on trouve une adresse..."

Dans celle de la Jasse de Maurin, on trouve de tout : du verre, des vêtements, du bois, de la résine pour bateaux, même des tas de coquillages et pas mal de gravats, "donc on suppose que c'est beaucoup d'entrepreneurs qui ne veulent pas payer la taxe de déchetterie." Généralement, le propriétaire du terrain n'y peut pas grand chose car tout se fait contre son gré. Quoique parfois, "on a l’impression qu'il y a un trafic. Vous avez des gens qui ont des terrains, qui acceptent d'accueillir les déchets chez eux pour une somme modique inférieure à celle que payerait un entrepreneur dans une déchetterie et donc on a une petite mafia du déchet qui se met en place. On essaye de montre des dossiers solides pour  engager des procédures contre ces contrevenants."

Il y a du négatif, mais pas que

Mais il faut des preuves. Qui dépose quoi? Éventuellement, qui paye qui? Difficile de le savoir. FNE se tourne parfois vers les services de la police environnementale mais elle "n'a pas des moyens démesurés". L'association dispose elle-même d'un juriste à plein temps mais "aucun pouvoir de police". Avec les Sentinelles de la Nature, l'association espère alerter, mettre la pression, pour changer un peu les choses, "on arrivera jamais à tout supprimer, évidemment, mais des choses comme ça, c'est plus acceptable aujourd'hui".  

De la même manière que tout un chacun est invité à signaler une atteinte à l'environnement, il peut également faire connaître les initiatives positives comme "quand on ouvre une recyclerie par exemple. On a besoin des bonnes ondes, ça nous permet de rester motivés".

Dans la décharge sauvage de la Jasse de Maurin, on trouve de tout
Dans la décharge sauvage de la Jasse de Maurin, on trouve de tout © Radio France - Salah Hamdaoui
Beaucoup de gravats et déchets de chantier
Beaucoup de gravats et déchets de chantier © Radio France - Salah Hamdaoui
Édifiant! Ici une décharge sauvage "réservée" aux bouteilles de gaz, à Cournonterral
Édifiant! Ici une décharge sauvage "réservée" aux bouteilles de gaz, à Cournonterral - FNE-LR
Choix de la station

À venir dansDanssecondess