Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un balbuzard-pêcheur, blessé, atterrit dans les Landes : une espèce de rapace très menacée

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

La semaine dernière, un balbuzard-pêcheur, rapace d'une espèce menacée, a été recueilli par un pisciculteur landais. Blessé à l'aile gauche à cause des mailles du filet, l'oiseau a été porté à Alca Torda, le centre de soin de la faune sauvage des Landes, situé à Pouydesseaux.

Blessé au tendon, l'oiseau n'a pas pu reprendre sa route
Blessé au tendon, l'oiseau n'a pas pu reprendre sa route - Alca Torda

La semaine dernière, un pisciculteur landais, basé à Arx, a fait une étrange découverte : un balbuzard-pêcheur, rapace d'une espèce menacée, s'est pris les pattes dans ses filets. Blessé au tendon, l'oiseau n'a pas pu reprendre sa route. Dès le lendemain matin de sa découverte, le rapace n'avait toujours pas bougé, "des mouches avaient commencé à pondre sur lui", et "sa plaie était infestée d'asticots". Rapidement, le centre de soin Alca Torda l'a pris en charge. 

Le centre de soin des Landes s’occupe en ce moment de son aile gauche, et tente de nourrir le rapace
Le centre de soin des Landes s’occupe en ce moment de son aile gauche, et tente de nourrir le rapace - Alca Torda

La première fois que le centre de soin accueille un tel rapace

Le centre de soin Alca Torda s’occupe en ce moment de son aile gauche, et tente de nourrir le rapace. Le balbuzard-pêcheur, comme son nom l’indique, mange exclusivement du poisson. Peu à peu, l'animal parvient à se nourrir de nouveau tout seul.

"C'est la première fois que le centre reçoit cet espèce, c'est assez rare et assez magique pour nous, confie Laura Labarthe, la responsable du centre. Actuellement, l'animal va mieux, il est placé en volière et mange tout seul. C'est très bon signe, mais en regardant ses plaies, on sait que pour l'instant, l'oiseau ne peut pas revoler."

Le balbuzard-pêcheur, comme son nom l’indique, mange exclusivement du poisson
Le balbuzard-pêcheur, comme son nom l’indique, mange exclusivement du poisson - Alca Torda

Cela marque les esprits, on s'en souvient pour de nombreuses années

Pour se l’imaginer, il fait environ 60 cm de hauteur, même si sa taille peut varier, il a un corps tout blanc, des ailes foncées, et une bande noire au niveau de ses yeux. "Recevoir une telle espèce, assez rare, c'est toujours un grand moment, cela marque les esprits, on s'en souvient pour de nombreuses années. Ce n'est pas sa taille qui est imposante, c'est la rareté de l'espèce", explique la responsable.

Un programme de réintroduction de l'espèce menacée

Cet oiseau, très rare en France, avait disparu au cours du 19ème siècle. Aujourd’hui, il est présent surtout entre l’Allemagne et la Pologne, et dans le centre de la France. Dans les Landes, cet oiseau pourrait intégrer le programme de reproduction de l'espèce, car c'est un mâle reproducteur. 

Dans le département, ce projet de translocation est en cours sur le site de la réserve naturelle des Marais d’Orx, où de jeunes individus relâchés chaque année pour créer une nouvelle population. 

"Ainsi, dans le cas où notre balbuzard ne pourrait pas retrouver son milieu naturel à cause de son aile affaiblie, nous pouvons envisager qu'il participera au programme de reproduction de l’espèce dans une structure spécialisée", conclut le centre de soin, Alca Torda.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu