Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Phyto-Victimes ouvre une antenne à Saint-Herblain

-
Par , France Bleu Loire Océan

L'association Phyto-Victimes ouvre une antenne à Saint-Herblain pour accueillir et orienter les victimes des pesticides

Traitement de vignes
Traitement de vignes © Radio France - Alexandre MARCHI

Phyto-Victimes a ouvert une permanence à Saint-Herblain "pour accueillir les professionnels" explique Julien Guillard, administrateur de l'antenne, "Ce sont des victimes ou les personnes qui veulent en savoir plus sur leur maladie, voir si leur cancer, leur Parkinson peuvent être dûs à l’utilisation des pesticides".  L'objectif de l'association Phyto-Victimes est de les conseiller juridiquement sur les recours qu'elle peuvent faire contre les fabricants, fournisseurs et utilisateurs. Les professionnels accueillis sont essentiellement des agriculteurs, les ouvriers paysagistes, agents d'entretien des parcs, jardins ou voirie, ou même les dockers, utilisant ou en contact avec ces produits. "On apporte un soutien moral, on les aide à monter un dossier en maladie professionnelle" explique Julien Guillard, "il y a aussi plein des personnes qui ne veulent pas se lancer dans des démarches juridiques mais qui veulent être recensées et qu'on les reconnaisse comme victimes". 

Julien Guillard, milite depuis deux ans au sein de Phyto-Victimes. 36 ans, il a exercé une activité de salarié agricole pendant 10 ans. En 2016, on lui diagnostique un cancer du sang, et il découvrira que la maladie est en lien avec ses contacts avec des pesticides dans l'exercice de sa profession. "Une fois que j'ai été guéri de mon cancer, je me suis dit qu'il fallait que j'en fasse quelque chose" explique Julien Guillard qui intervient régulièrement auprès des jeunes agriculteurs, dans les lycées agricoles, "en leur disant que ce qu'ils utilisent peut être dangereux pour leur santé". 

La permanence de Phyto-Victimes est ouverte tous les deuxièmes mercredis de chaque mois, de 9h à 17h, Carré des Services, 15 rue d'Arras à Saint-Herblain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu