Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Plus de 350m3 de déchets repêchés lors des écourues

-
Par , France Bleu Maine

Depuis le 15 septembre et jusqu'au 15 novembre, le département de la Sarthe organise des écourues sur 86 km de rivière. Une opération de nettoyage et de travaux qui a lieu tous les 3 ans, et à chaque fois des déchets surprenants de métaux lourds sont repêchés.

Un scooter repêché lors des Écourues dans la Sarthe
Un scooter repêché lors des Écourues dans la Sarthe © Maxppp - Olivier Blin

Le Mans, France

Selon Jean-Michel Levasseur, chef du service hydraulique, 350m3 de déchets ont été repêchés de la rivière et ce sont des matériaux en tout genre: bois, plastique, de la ferraille. Les objets repêchés sont surprenants puisque des frigos, téléviseurs, congélateurs, vélos et scooters ont, entre autres, été trouvés.

"La rivière n'est pas un lieu de stockage habituel, les encombrants doivent être jetés dans des déchetteries plutôt que dans les milieux naturels. Avec les écourues, nous avons tout intérêt à nettoyer pour que la rivière puisse vivre au mieux face à ce type d'incivilités".

Et à chaque écourues, les déchets repêchés sont toujours aussi nombreux. En 2016, 200 à 300m3 d'encombrants avait été repêchés et en 2019, il y en a eu un peu plus puisque 350m3 ont été repêché pour le moment. Les gens continuent de jeter des objets dans les rivières donc il faut continuer à travailler sur la qualité de l'eau pour dire que ce n'est pas un dépotoir précise Jean-Michel Levasseur.

L'aide des riverains 

Cette année, les techniciens mobilisés le long des canaux peuvent compter sur l'aide des riverains pour localiser et repêcher certains objets. Le département a beaucoup communiqué sur les écourues et pendant cette opération, où l'on découvre le fond de la rivière, les riverains participent aux travaux d'enlèvement d'objets. 

Les riverains sont nombreux à appeler le service hydraulique pour  dire qu'ils ont vu des objets près de la rivière et qu'il faut intervenir. Certains, enlèvent même les objets eux-mêmes et le service hydraulique les récupèrent ensuite. Les encombrants sont ensuite stockés dans des lieux d'élimination réglementées.

Une opération indispensable 

Les écourues durent environ 2 mois, tous les trois ans, pour permettre des diagnostics d'ouvrage, des travaux à conduire dans les années à venir, en plus du nettoyage de la rivière. Pourquoi cette opération intervient tous les 3 ans et à cette période-ci de l'année? Car il ne faut pas intervenir pendant la saison estivale et une opération tous les trois ans permet d'éviter que les ouvrages se rompent et qu'il y ait de nombreux dégâts.

Trois ans semble être est une bonne période pour maintenir un patrimoine départemental et assurer la navigation sur la rivière et le tourisme 

L'opération représente au total entre 800.000 et 1 million d'euros en 2019. Les écourues vont se prolonger exceptionnellement jusqu'au 29 novembre 2019, pour réaliser des travaux complémentaires aux endroits qui le nécessitent.

Choix de la station

France Bleu