Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pollueur-payeur : la Normandie milite pour la tarification incitative sur les ordures ménagères

La région, l'Ademe et la société Citéo spécialisée dans le recyclage, ont signé ce jeudi 10 décembre un partenariat pour soutenir les collectivités qui feront l'effort d'engager une démarche pour adopter la tarification incitative sur les ordures ménagères. La Normandie est en retard sur le sujet.

Les signataires du partenariat pour la promotion de la tarification incitative sur les déchets.
Les signataires du partenariat pour la promotion de la tarification incitative sur les déchets. - Région Normandie

Les responsables de la région Normandie, de l'Ademe et de la société Citéo s'étaient donnés rendez-vous ce jeudi 10 décembre pour faire la promotion de la tarification incitative en matière de production de déchets, et signer un partenariat visant à accompagner les collectivités qui veulent adopter ce système de financement du coût des ordures. 

Tarification plus juste socialement et favorable à l'environnement

Aujourd'hui, 70% des Français se disent convaincus par la pertinence du système de tarification incitative. "C'est le principe du pollueur-payeur", souligne Hubert de La Batie. Le vice-président du Conseil régional en charge de l'environnement le rappelle, "le système majoritaire actuellement n'est pas juste. Une petite grand-mère qui vit seule dans une grande maison et produit peu de déchets, paiera une taxe d'ordures ménagères bien plus élevée qu'une famille citadine de cinq personnes logée dans un appartement, car la tarification est basée sur le foncier".  Outre le fait de rechercher une tarification plus juste socialement, avant tout, passer à la tarification incitative, c'est oeuvrer pour l'environnement, et se mettre en conformité avec les attentes de l'Etat.

Objectif 30% de Normands concernés en 2025

En effet, la loi sur la transition énergétique de 2015 prévoyait que 25 millions de France soient sous le régime de cette tarification pour leurs ordures ménagères d'ici 2025. Sauf qu'on est encore loin du but avec seulement 6 millions d'habitants concernés fin 2019. Et la Normandie fait figure de mauvais élève avec seulement 3% de la population concernée en 2015. L'objectif du partenariat signé ce jeudi, c'est d'arriver à 30% des habitants d'ici 2025. 

Le but final de ce mouvement, c'est de réduire les déchets produits, mais aussi d'accentuer la démarche de tri et de recyclage. "Les chiffres sont très clairs", souligne le directeur régional de Citéo, Frédéric Quintard. "Dans les collectivités passées à la tarification incitative on atteint une baisse de 40% des déchets ménagers et dans le même temps, on voit augmenter de 30%, le volume des emballages et papiers triés et donc recyclés!"

Accompagner les collectivités dans leur transition

Le partenariat mis en oeuvre permettra d'accompagner et d'épauler techniquement et financièrement les collectivités qui décideront de franchir le pas. Aujourd'hui, les pionnières sont dans le Calvados. Pré-Bocage Intercom, la Communauté de communes Vallées de l'Orne et de l'Odon, ainsi que la Communauté de communes Coeur de nacre sont les premières à avoir franchi le pas. Au total, six intercommunalités appliquent où s'apprêtent à appliquer la tarification incitative, parmi lesquelles l'agglo Saint-loise dans la Manche. Sept autres ont réalisé une étude. C'est le cas de l'agglomération du Havre. Enfin reste 7 territoires qui ont engagé une étude. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess