Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pollution de l'eau dans le Finistère : pas de retour à la normale prévu, les élus en colère

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Chateaulin, France

L'eau reste contaminée à l'ammoniaque dans une quarantaine de communes du Finistère, quatre jours après le débordement d'une cuve de méthanisation dans l'Aulne au niveau de Châteaulin. Aucune date de retour à la normale n'est fixée pour l'instant, mais déjà, élus et associations s'interrogent.

C'est cette usine de méthanisation de Châteaulin qui est à l'origine de la pollution.
C'est cette usine de méthanisation de Châteaulin qui est à l'origine de la pollution. © Radio France - Ninnog Louis

L'eau du robinet est toujours polluée dans une quarantaine de communes du sud-Finistère ce vendredi 21 août. Combien de temps avant un retour à la normale ? Impossible à dire pour l'instant, selon Anne Gicquel, directrice des opérations pour le département. "La pollution est toujours présente" au niveau de la prise d'eau de Coatigrac'h, souligne-t-elle. 

Des distributions de bouteilles d'eau continuent à être organisées à Châteaulin et dans les communes alentours ce samedi 22 août. 

Des suites judiciaires

La situation inquiète Gaëlle Nicolas, la maire (LR) de Châteaulin. "On a des interrogations. Quel volume de digestat s'est retrouvé dans les cours d'eau ? Nous n'avons que la version de l'exploitant. Mais arrivé à vendredi, avec la pollution qui perdure, je me pose des questions." 

"De notre point de vue, ce n'est pas un simple accident." Gaëlle Nicolas, maire (LR) de Châteaulin

La maire prévoit "des suites judiciaires" à cette affaire. "On ne peut pas laisser passer ça", affirme-t-elle.  

"Un avant et un après"

L'association Eaux et Rivières de Bretagne a prévu de porter plainte contre l'usine à l'origine de cette pollution, afin d'avoir accès au dossier. Son directeur Arnaud Clugery n'est pas surpris par cet accident. "Au moment de l'enquête publique concernant cette usine, nous avions pointé du doigt les risques de débordement", rappelle-t-il. 

De son côté, le vice-président de la Région Bretagne en charge de l'environnement ,Thierry Burlot, dénonce une situation "inadmissible" et promeut un renforcement des contrôles. "Il y aura un avant et un après" Châteaulin, promet-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess