Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Baisse de la pollution de l'air : du jamais vu à Paris et en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris

Airparif qui surveille la qualité de l'air à Paris et en Ile-de-France prépare un bilan de la qualité de l'air depuis le début du confinement. Cependant, on peut déjà constater que le niveau de pollution est particulièrement bas dans notre région mais il n'est pas à zéro.

Pollution très basse : du jamais vu en Ile-de-France
Pollution très basse : du jamais vu en Ile-de-France - Airparif

C'est du jamais vu à Paris et en Ile-de-France. Ce mardi la pollution est pratiquement inexistante dans l'air de notre région. Le confinement, la circulation très faible, les entreprises qui ont fermé : tout cela a presque fait disparaître la pollution

Sur les cartes d'Airparif, qui surveille la qualité de l'air de notre région, les voyants sont plutôt au vert ce mardi. Seule la pollution à l'ozone résiste un peu.

La pollution plus basse cette semaine que la semaine dernière 

On l'oublie parfois mais la météo est un facteur important pour la pollution. La semaine dernière, la météo "était peu dispersive" explique Karine Léger, directrice générale d'Airparif. Du coup, les niveaux de pollution étaient bien plus faibles que s'il y avait eu le trafic habituel sur les routes mais on était loin d'un niveau zéro.

Ce début de semaine est bien meilleur car la météo est plus favorable. Le niveau de pollution est particulièrement bas mais cette pollution n'est pas totalement absente.

Les rues sont vides à Paris  - Maxppp
Les rues sont vides à Paris © Maxppp - Luc Nobout

Peut-on arriver à zéro pollution à Paris et en Ile-de-France ? 

Arriver à zéro pollution dans notre région, c'est impossible, indique Karine Léger. Le confinement et les restrictions de circulation font baisser les taux mais il y a d'autres facteurs dont il faut tenir compte.

Il fait encore froid et les familles confinées mettent peut-être un peu plus de chauffage, l'activité agricole se poursuit et il y a encore un tout petit peu de circulation : tout cela provoque une légère pollution.

Sans oublier "le fond de pollution" qui sera toujours présent, indique Karine Léger. Nous ne sommes pas seuls, il faut aussi prendre en compte ce qui se passe ailleurs en France et même en Europe. La pollution n'a pas de frontières.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu