Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pollution : la vitesse restera limitée jusqu'à samedi sur les axes du Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

Face à l'épisode de pollution aux particules fines qui touche les départements du Limousin, les préfectures annoncent que les limitations de vitesses abaissées de 20 km/h resteront en vigueur au moins jusqu'à samedi inclus. Les poussières de sable du Sahara sont la principale cause de cet épisode.

Les limitations de vitesse sont abaissées de 20 km/h sur les axes du Limousin en raison d'une pollution aux particules fines
Les limitations de vitesse sont abaissées de 20 km/h sur les axes du Limousin en raison d'une pollution aux particules fines © Maxppp - Richard Mouillaud

Les préfectures de la Haute-Vienne et de la Corrèze, appliquant les prescriptions de la préfecture de région Nouvelle-Aquitaine, ont décidé d'abaisser de 20 km/h les limitations de vitesses sur les axes routiers de nos départements jusqu'à samedi inclus.

La mesure est obligatoire et contraignante avec le déclenchement de la procédure d'alerte alors que, dans un premier temps, les pouvoirs publics avaient simplement déclenché le niveau "information et recommandation".

20 km/h de moins sur les routes du Limousin

Ainsi, cet épisode de pollution affectant plusieurs départements de la région, la préfecture de région Nouvelle-Aquitaine a décidé un abaissement temporaire des vitesses maximales autorisées sur les axes routiers : 

  • 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h
  • 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h
  • 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides et de routes nationales et départementales normalement limitées à 80 ou 90 km/h

Par ailleurs, sont également suspendus les dérogations pour brûlage des déchets verts à l’air libre (feux de jardin) et la préfecture a également décidé un report des écobuages ou brûlages dirigés.

Cette pollution de l’air reste principalement liée à l’apport de poussières désertiques amenées du Sahara par des vents de Sud-Est, couplée activités humaines telles que le chauffage domestique, le trafic automobile ou encore l’agriculture.

Les pouvoirs publics font des recommandations sanitaires

Les préfectures diffusent également des recommandations sanitaires pour l’ensemble de la population. Les populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) et les populations sensibles (personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution, personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux) sont invitées à :

  • éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe
  • éviter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur et de reporter les activités qui demandent le plus d’effort
  • Pour la population générale, le préfet recommande de réduire les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) et en cas de gêne respiratoire ou cardiaque 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess