Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Le Festival de Loire à Orléans

Pomper l'eau du fleuve pour alimenter le canal d'Orléans lors du Festival de Loire : "une très mauvaise idée"

-
Par , , France Bleu Orléans

Le conseiller municipal Jean-Philippe Grand (EELV) critique le pompage de l'eau de la Loire qui débute ce jeudi, à la demande d'Orléans Métropole, afin d'alimenter le canal d'Orléans, dont le niveau est au plus bas à cause de la sécheresse. Pour l'élu écologiste, "c'est une très mauvaise idée".

Jean-Philippe Grand, élu EELV à Orléans
Jean-Philippe Grand, élu EELV à Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

Orléans, France

Ce jeudi, le pompage de l'eau de la Loire débute à Orléans, sur autorisation de la préfecture du Loiret, afin d'alimenter la partie orléanaise du canal d'Orléans, dont le niveau est au plus bas depuis plusieurs semaines en raison de la sécheresse. Il s'agit d'une demande d'Orléans Métropole qui devrait ainsi permettre d'accueillir des bateaux dans le canal lors du prochain Festival de Loire (18 au 22 septembre). Cette décision exceptionnelle est vivement critiquée par l'écologiste Jean-Philippe Grand.

Organiser le Festival de Loire à une autre période ?

Ce dernier, conseiller municipal d'opposition et conseiller communautaire, estime que "c'est une très très mauvaise idée" : "il y a un manque d'anticipation. Ce n'est pas la première fois que la Loire est basse à cette époque. Au lieu de se dire qu'on pourrait organiser ce Festival de Loire à une autre période de l'année, quand le niveau de la Loire est plus haut, et même s'il fait moins beau, on maintient l'événement au moyen où l'étiage est le plus bas et du coup, on utilise des rustines pour essayer de sauver l'événement !"

Le canal d'Orléans, au niveau du quai du Roi, le 28 août 20149 - Radio France
Le canal d'Orléans, au niveau du quai du Roi, le 28 août 20149 © Radio France - Antoine Denéchère

Jean-Philippe Grand qui pourrait bien mener une liste lors de la campagne des municipales 2020 à Orléans estime que "si on assume de faire le Festival de Loire en septembre, il faut en faire un moment pédagogique : on explique aux 600 000 visiteurs du Festival que, oui, la Loire est un grand fleuve sauvage, qu'on peut avoir des périodes de niveau bas et on assume d'avoir un canal à sec."

Le deux poids deux mesures de la municipalité

Et l'élu écologiste ajoute : "il y a quelques semaines, des poissons son morts dans ce canal d'Orléans parce qu'il s'est asséché : là, on a pas demandé à pomper l'eau de la Loire pour sauver les poissons : il y a deux poids, deux mesures !" Sur la page Facebook de France Bleu Orléans, de nombreux internautes critiquent vivement cette autorisation de pomper l'eau de la Loire.

L'économique au lieu de l'écologique

Jean-Philippe Grand vise, sans le citer, le maire et président de la Métropole Olivier Carré, accusé de ne pas en faire assez pour l'écologie : "on est d'un côté sur l'économique au détriment de l'écologique : je reproche ça à l'équipe actuelle, là [en mettant en place ce pompage exceptionnel] on met encore plus d'argent pour maintenir un événement qui en coûte déjà beaucoup !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu