Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi la ville de Douai lance une campagne de stérilisation des chats errants?

-
Par , France Bleu Nord

A Douai, la mairie vient de signer, ce mardi 1er décembre, une convention avec des associations de protection des animaux pour "la capture, l'identification et la stérilisation des chats errants trouvés sur le territoire de la ville". Car cette prolifération devient un vrai problème.

Campagne de capture et de stérilisation de chats errants - illustration
Campagne de capture et de stérilisation de chats errants - illustration © Maxppp - Laurent THEVENOT

Il y a trop de chats errants à Douai. C'est ce qu'a constaté la mairie depuis quelques temps. Et elle veut agir. C'est pour ça qu'elle a signé, ce mardi 1er décembre, une convention avec deux associations, la Société autonome de protection des animaux du Douaisis et l'Etoile de Lili, pour la stérilisation des chats errants.

C'est quoi le problème des chats errants ?

Au départ, il y a des chats domestiques, non stérilisés, qui vont se promener, qui s'enfuient, ou sont abandonnés. Le maire de Douai, Frédéric Chéreau, explique ce qu'il se passe ensuite : _"_Les chats sont très fertiles. Une chatte peut avoir quatre chatons, voir huit d'un coup, parfois deux fois dans l'année. Quand vous avez une population de chats non régulée, elle peut augmenter très rapidement."

Et c'est là que débutent les problèmes. D'abord sur la faune détaille le maire. "Ça peut être des chats qui se battent, c'est un animal très territorial. Ça peut être aussi une ponction très forte sur la population d'oiseaux parce que le chat est un prédateur."

Dans certains quartiers il y a des problèmes récurrents de sacs poubelles déchirés, de nuisances, de voisins qui s'agacent - Frédéric Chéreau, maire de Douai

Les chats, premières victimes de leur prolifération

Et quand les riverains sont dépassés, ça va parfois trop loin. "Récemment, au niveau du faubourg de Béthune, on a retrouvé des chats à collier, donc vaccinés et stérilisés, agonisants, raconte Bernard Szymansky, président de la SAPAD.On en a ramassé, amené chez le vétérinaire qui a détecté un empoisonnement."

Sans compter les problèmes rencontrés par ces chats, eux-mêmes, qui sont si nombreux, qu'ils ont parfois du mal à se nourrir, reconnaît Virginie Damiens, de l'association l'Etoile de Lili. "Ça engendre de la misère, de la famine, des mauvaises conditions sanitaires quand on les récupère bourrés de tiques, bourrés de puces."

C'est pour ça que la mairie veut agir. "Il ne s'agit pas d'éliminer la population de chats d'un territoire, ce n'est pas souhaitable, précise Frédéric Chéreau. D'ailleurs, quand la population est régulée, les chats peuvent justement avoir un rôle intéressant de pression sur les souris, les rats."

L'objectif, c'est de stériliser une cinquantaine de chats cette année, et de recommencer les années suivantes afin de maitriser la population.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess