Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de 300 personnes marchent pour l'eau à Volvic, pour protester contre les prélèvements industriels

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Près de 300 personnes ont participé à une marche pour l'eau ce dimanche midi à Volvic, dans le Puy-de-Dôme, pour protester contre les prélèvements "abusifs" de la marque Volvic.

Le parcours a pris fin avec des prises de paroles devant l'usine d'embouteillage de Volvic.
Le parcours a pris fin avec des prises de paroles devant l'usine d'embouteillage de Volvic. © Radio France - Théophile Vareille

Une marche pour l'eau était organisée ce dimanche midi à Volvic dans le Puy-de-Dôme, à la veille de la journée mondiale de l'eau. Près de 300 personnes se sont jointes au cortège, entre la pisciculture aujourd'hui fermée de Saint-Genès-l'Enfant et l'usine d'embouteillage de Volvic, à un peu plus d'un kilomètre de distance.

Reportage dans la manifestation, à la pisciculture de Saint-Genest-l'Enfant.

Ouverte en 1851 et classée monument historique, la pisciculture de Saint-Genès-l'Enfant est fermée depuis octobre 2018 par manque d'eau. "Depuis que je suis ici, le débit de ma source a été divisé par 10, explique le propriétaire Edouard de Féligonde. Plus Danone pompe plus ma source se tarit, aujourd'hui mes bassins sont à sec cinq mois par ans, j'ai été forcé de fermer."

La pisciculture de Saint-Genès-l'Enfant accueillait 10.000 pêcheurs par an jusqu'à sa fermeture forcée il y a deux ans et demi.
La pisciculture de Saint-Genès-l'Enfant accueillait 10.000 pêcheurs par an jusqu'à sa fermeture forcée il y a deux ans et demi. © Radio France - Théophile Vareille

Les manifestants réclament une baisse des prélèvements de Danone

Organisateur de la manifestation avec l'association Eau Bien Commun 63, Laurent Campos-Hugueney réclame que Danone baisse ses prélèvements : "Aujourd'hui les prélèvements de Danone assèchent la pisciculture et font baisser le niveau des cours d'eau, l'eau est un bien commun, une multinationale ne peut pas la privatiser."

Venue exprès du Val-de-Marne, la députée LFI Mathilde Panot, présidente à l'assemblée d'une commission d'enquête sur la privatisation de l'eau, veut que soit appliquée la loi de 2006 sur l'eau et les milieux aquatiques : "Selon la loi les usages domestiques et l'environnements sont prioritaires par rapport aux prélèvements industriels, ici à Volvic la loi est bafouée et c'est aberrant."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess