Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Près de l'Oncopole, le grand parc solaire de Toulouse ouvrira en mars

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce projet urbain est le plus grand de France, sur 19 hectares. Il devrait être raccordé au réseau courant mars, avec une touche de couleur...

Des panneaux de couleur sont intercalés entre les panneaux solaires.
Des panneaux de couleur sont intercalés entre les panneaux solaires. © Radio France - Mathieu Ferri

C'est le plus grand projet de ce type, en France, dans une ville. La centrale photovoltaïque près de l'Oncopole, à Toulouse, doit entrer en service courant mars. Sur 19 hectares, les 35.000 panneaux seront tous installés d'ici la fin janvier, avant le raccordement au réseau. La production annuelle devrait tourner autour de 20.000 mégawatts/heure, soit la consommation de 4.000 logements chaque année.

Ce parc est installé entre la route d'Espagne et la Garonne, au sud de la rocade de Toulouse. Un projet très symbolique, car ces panneaux sont installés là où se dressait l'usine AZF. Le sol a été dépollué, et recouvert d'une couche de 30 cm de terre. Les panneaux sont aussi surélevés pour prévenir les inondations, avec la Garonne juste à côté.

En cette mi-janvier, tous les poteaux métalliques sont plantés, et 60% des panneaux solaires sont déjà installés dessus. Tous devraient être terminés fin janvier, pour être ensuite câblés, et raccordés aux postes électriques.

Ce parc se veut aussi original, visuellement, car entre les panneaux solaires, des panneaux de couleur vont être installés, explique Julien Picart, responsable développement chez le constructeur UrbaSolar : "1.500 panneaux colorés sont installés, avec sept teintes différentes. Ils sont placés en cercles concentriques, pour avoir la vision d'un arc-en-ciel, selon le point de vue. On le voit depuis la colline de Pech-David, mais aussi en avion, quand on arrive à Toulouse". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu