Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Projet d’Antennes 4G au Cuscionu : polémique entre écologistes et élus de l’Alta Rocca

Par

Europe Écologie I Verdi s’interroge sur le projet d'installation d'antennes 4G sur le plateau du Cuscionu, près du village de Quenza dans l’Alta Rocca. Les élus locaux défendent la sécurisation du secteur déjà touché par les incendies.

Europe Écologie I Verdi s’interroge sur le projet d'installation d'antennes 4G sur le plateau du Cuscionu Europe Écologie I Verdi s’interroge sur le projet d'installation d'antennes 4G sur le plateau du Cuscionu
Europe Écologie I Verdi s’interroge sur le projet d'installation d'antennes 4G sur le plateau du Cuscionu © Maxppp - maxppp

Les écologistes dénoncent l'impact de telles installations sur l'environnement avec notamment la création de pistes pour accéder à ces antennes, qui plus est en zone « Natura 2000 ». Les études sont en cours et ce programme fait partie du projet "New deal mobile" porté par le Président de la République dans l'optique de résorber les zones blanches avant 2021. Du coté des élus de l’Alta Rocca, on se dit tout aussi soucieux de l'impact environnementale, mais on indique qu'aucune piste ne sera créée, et que ces installations ont été demandées par les maires concernés eux-mêmes au ministre de l'Intérieur en février dernier a Sollaru lors du feu de Quenza. Une demande faite pour des questions de sécurité essentiellement sur ce territoire.

Publicité
Logo France Bleu
Une mission doit se rendre sur place à la fin du mois pour déterminer les sites éventuels d'implantation de ces antennes © Maxppp - maxppp

L’inquiétude d’Europe Écologie I Verdi

Les antennes relais prévues sur le plateau du Cuscionu et à Bavella, inquiètent en effet les membres d’Europe Écologie I Verdi, qui dénoncent « l'impact environnemental, notamment avec la création de pistes pour accéder aux sites ». Pascal Legris, pour I Verdi, réclame l'arrêt du projet : « Il n’y a eu aucune information au niveau de la population…Vouloir mettre des antennes de plus de 18 mètres de haut, au moins deux, peut-être trois sur le plateau, avec des groupes électrogènes un impact quand même au sol avec peut-être des panneaux solaires etc…des pistes d’accès, cela nous parait démesuré par rapport au besoin de sécurité du plateau. »

loading
Les écologistes dénoncent l'impact de telles installations sur l'environnement avec notamment la création de pistes pour accéder à ces antennes © Maxppp - maxppp

En finir avec les zones blanches 

_« Il n'y aura aucune piste ouverte sur le Cuscionu et ses installations de relais permettront de sécuriser la zone »_répond de son côté Roselyne Balesi, la maire de Quenza : « A la suite de l’incendie du mois de février qui a eu lieu sur le massif de Bavella, nous avons assisté à un désastre écologique et s’il s’était produit durant l’été nous aurions assisté en plus à une catastrophe humaine. Lors de la visite du ministre de l’intérieur de l’époque il a été demandé d’obtenir une couverture téléphonie mobile sur ces zones blanches que sont Bavella et le Cuscionu. Sur le Cuscionu, il n’y aura jamais d’électrification ni de nouvelles pistes__, tout cela a été demandé par les élus que nous étions. » 

loading

Une mission doit se rendre sur place à la fin du mois pour déterminer les sites éventuels d'implantation de ces antennes. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu