Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Qualité de l'air : végétaliser les villes, une solution contre la pollution de l'air ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les moyens de transports et aux modes de chauffage sont parmi les causes principales de la pollution de l'air. Pour lutter contre cette pollution, les maires ont plusieurs outils à leur disposition comme agir sur la circulation. Ils peuvent aussi végétaliser leur ville. Mais est-ce efficace ?

Planter des arbres le long des axes routiers très fréquentés diminue la pollution de l'air.
Planter des arbres le long des axes routiers très fréquentés diminue la pollution de l'air. © Maxppp - Jean Pierre Amet

Ce mercredi France Bleu consacre une journée spéciale à la qualité de l'air.

Les maires de France font la chasse à la pollution de l'air due notamment aux voitures, aux camions et aux modes de chauffage polluant. Pour cela, ils peuvent agir de plusieurs manières : jouer sur le plan de circulation, créer des zones 30, augmenter l'offre de transports publics... Et aussi végétaliser la ville. Mais est-ce que les végétaux sont vraiment une solution contre les polluants ?

Les arbres et les plantes peuvent-ils dépolluer l'air ?

Les arbres et les plantes peuvent dépolluer l'air mais à certaines conditions. C'est vrai que les plantes et les arbres captent les particules fines et les gaz comme le CO2. Mais comme l'explique très bien le maire de Terre de Caux, en Seine-Maritime, et délégué général de l'inter-profession du végétal et du paysage, ce pouvoir dépolluant est limité. Ce n'est vraiment efficace qu'à proximité des végétaux. Comme au Havre et à Nice où les arbres plantés sur des axes plein de voitures ont réussi à assainir l'air. Mais juste dans les zones concernées.

Les parcs publics, utiles ou pas contre la pollution de l'air ?

En revanche, les petits parcs publics ou les canopées comme celle de Lyon ne contribuent pas beaucoup à dépolluer l'air. C'est surtout et c'est capital aussi des bulles de bien-être pour les habitants.

Le végétal, un allié d'avenir pour les villes

Cela dit, l'intérêt écologique du végétal pour les villes est réel. D'ailleurs les professionnels travaillent déjà sur la végétalisation de demain. Avec des espèces plus variées, qui se protègent les unes, les autres et qui sont capables de rafraîchir et d'assainir l'air.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu