Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quand une dune de sable gêne tout un port de la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin
Portbail

De gros travaux ont démarré mardi dans le port de Portbail. Il s'agit de venir à bout d'une énorme dune de sable qui s'est formée au gré des différentes marées.

Portbail sur la côte ouest du Cotentin
Portbail sur la côte ouest du Cotentin © Radio France

C'est un phénomène naturel qui depuis quelques années pose de plus en plus de problèmes. A chaque marée, une dune de sable se forme et bloque le port de Portbail sur la côte ouest du Cotentin. Et cette fois-ci elle est énorme. Alors profitant des grandes marées de cette semaine, la petite commune de 1500 habitants a entamé mardi de gros travaux pour venir à bout de cette dune particulièrement envahissante. Le maire de Portbail François Rousseau : " y'a pas un effet de chasse suffisant alors un banc de sable s'accumule et il y a aussi le sable dans le port à enlever."

Du sable retiré pour mieux être utilisé 

En tout ce sont pas moins de 21 000 m3 de sable et de vase qui vont être évacués. Les camions et pelleteuses arrivées sur place mardi  vont travailler au moins pendant deux semaines. Ils vont transporter ce trop plein de sable sur la plage de la Caillourie à quelques centaines de mètres de là pour la renflouer parce qu'à cet endroit là il y a besoin de remblais pour renforcer et stabiliser le sable. Ce phénomène d’ensablement s’accentue depuis plusieurs années et pourrait à terme gêner les plaisanciers l'été. Le maire de Portbail François Rousseau: "ce n'est pas la première fois que ça arrive, c'est une situation difficile et qui risque de ne pas s'améliorer il faudrait trouver des solution pour créer un effet de chasse comme au Mont-Saint-Michel". Les travaux vont durer deux semaines car ce n'est pas facile, les terrains sont mouvants. Ces travaux, mis en œuvre par la SPL des Ports de la Manche coûte près de 80 000 euros. A Portbail des études prévoient un ensablement total du chenal dans les 30 ans qui viennent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess