Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Quel risque sismique en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges ?

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Risque-t-on en Lorraine un tremblement de terre comme celui du Teil dans la Drôme lundi ? La région n'est pas particulièrement connue pour son risque sismique. Et pourtant, nous ne sommes pas totalement à l'abri.

En 2003, la presse nationale s'était rendue dans les Vosges suite au séisme
En 2003, la presse nationale s'était rendue dans les Vosges suite au séisme © Maxppp - Mathieu Lerch

Risque-t-on en Lorraine un tremblement de terre comme celui du Teil dans la Drôme ce lundi (5,4 sur l'échelle de Richter) ? La Lorraine n'est pas particulièrement connue pour son risque sismique. Selon les données des services de l'Etat, la Meurthe-et-Moselle est classée en risque faible à très faible. Dans les Vosges, l'Est du département est classé en zone à risque modéré, le reste en faible.

On se souvient du séisme de Rambervillers en 2003

Malgré cela, la région n'est pas totalement à l'abri, un séisme ne peut pas être écarté. Ce se sont pas les habitants de Rambervillers qui diront le contraire. 22 février 2003, une secousse de 5,4 de l'échelle de Richter est enregistrée, le tremblement de terre le plus important du 21e siècle en France métropolitaine. Des maisons sont fissurées, des cheminées décrochées mais pas de blessés. Ce qui reste pour le maire de la commune Jean-Pierre Michel, c'est un grand sentiment de surprise : 

"De mémoire d'hommes, personne n'avait eu connaissance de secousses dans la région. Si bien que quand ça s'est produit, j'ai eu le souvenir d'entendre des claquements, des vibrations comme si un chenillard arrivait sur la maison."

Une activité sismique sur le massif

Plus loin de nous, en 1682, un séisme ravage la ville de Remiremont. Une secousse ressentie jusqu'à 400 kilomètres autour de l'épicentre. Si la Lorraine n'est pas identifiée comme une région particulièrement sensible, il y a malgré tout une activité sismique, reconnait Jérôme Van de Woerd, chargé de recherche du CNRS à l'institut de physique du globe de Strasbourg : 

"Il y a des accidents tectoniques, des structures tectoniques ou des failles anciennes, qui délimitent des régions ou des blocs géologiques. Les mouvements qui peuvent avoir lieu entre ces blocs ont des répercussions un peu plus loin que le fossé rhénan."

Seize ans après le séisme de Rambervillers, l'effet de surprise serait le même d'après le maire de la commune : les élus ne sont pas vraiment formés au risque sismique dans notre région.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu