Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réchauffement climatique : l'Agence européenne de l'environnement publie des prévisions alarmantes

-
Par , France Bleu

L'Agence européenne de l'environnement publie ce lundi des carte qui montrent les effets du réchauffement climatique d'ici la fin du siècle en Europe et donc en France. Les experts ont fait deux types de simulation : une augmentation des températures de deux degrés et une hausse de quatre degrés.

Les inondations exceptionnelles aujourd'hui deviendront la norme à al fin du siècle d'après l'Agence européenne de l'environnement.
Les inondations exceptionnelles aujourd'hui deviendront la norme à al fin du siècle d'après l'Agence européenne de l'environnement. © Maxppp - MICHEL CLEMENTZ

Ce lundi, l'Agence européenne de l'environnement publie des cartes qui montrent les effets du réchauffement climatique d'ici la fin du siècle. En Europe et donc aussi en France. Les experts ont fait deux types de simulation, l'une avec une augmentation des températures de deux degrés et une autre avec une hausse de quatre degrés. Mais dans les deux cas, en France il y aura de grosses conséquences.    

Des conséquences sur le niveau de la mer et les fleuves

Dans les conséquences liées au réchauffement climatique, il y a d'abord le niveau de la mer. Avec deux degrés de plus, ce niveau monterait de 20 à 40 centimètres. Et si c'est quatre degrés, cette hausse pourrait aller jusqu'à un mètre de plus. Les zones les plus exposées sont : les Hauts de France de Calais à Dunkerque, la façade Atlantique de Saint Nazaire à Arcachon et la côte méditerranéenne de Perpignan à Fos-sur Mer. 

Cette hausse du niveau de la mer aura en plus un impact sur les villes proches des fleuves. Comme la région parisienne qui avec la Seine et l'Oise devrait être très touchée. 

Des villes de plus en plus touchées par les inondations

Les inondations aussi devraient s'aggraver. Rien qu'avec deux degrés de plus, par exemple Brest inondée une fois par siècle le serait une à deux fois par an. Et si ça monte de quatre degrés, Nantes, Bayonne ou Dieppe seraient sous les eaux jusqu'à cinq fois par an

Autre conséquence du réchauffement : l'augmentation des incendies. 20 à 30% de feux en plus dans le sud de la France et sur la côte Atlantique. Mais si les températures grimpent de quatre degrés, les incendies augmenteraient de 40% et là, dans presque tout le pays.

D'où la mise en garde de Pascal Canfin président de la commission Environnement du Parlement européen. Il appelle à "arrêter la politique de l'autruche" et à changer radicalement les plans d'urbanisme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu