Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réduire de 13% votre consommation en eau autour de Guéret, cap ou pas cap ?

-
Par , France Bleu Creuse

Le CPIE des pays creusois recherche cinq familles prêtes à relever un "défi eau" l'automne prochain, dans l'agglomération de Guéret. Le but : diminuer le gaspillage et la pollution de l'eau.

Le CPIE des Pays Creusois cherche cinq familles pour commencer le défi en septembre 2020.
Le CPIE des Pays Creusois cherche cinq familles pour commencer le défi en septembre 2020. © Radio France - Thomas Pontillon

Saviez-vous qu’on utilise en moyenne 148 litres d’eau par jour et par personne en France ? Pour apprendre à réduire sa consommation, le Centre permanent d'initiatives pour l'environnement des pays creusois (CPIE) lance un "défi eau" pour la première fois cette année.

A partir de juin, cinq familles volontaires seront recrutées dans la communauté d'agglomération du Grand Guéret. Le programme durera trois mois, de septembre à décembre 2020, financé par l'Agence de l'eau Loire-Bretagne et le département de la Creuse. Il n'y a pas de lots à gagner ni de médaille d'or du meilleur écolo creusois, simplement "la satisfaction personnelle d'avoir relevé le défi et réduit sa consommation", sourit Anaëlle Tavernier, en charge du projet au CPIE.

Une consommation réduite de 13%

Pour consommer moins d'eau, il existe des petites astuces simples : "On peut commencer par installer un débitmètre dans sa douche pour connaître le débit. On peut également installer des petits outils comme un stop-douche ou un mousseur. Dans les toilettes, on peut mettre un bouton à double débit pour avoir différentes quantités d'eau quand on tire la chasse", énumère Anaëlle Tavernier.

Cinq ateliers seront organisés avec les participants du programme pour leur donner tous les conseils nécessaires. Ces changements d'habitude permettent de réduire en moyenne sa consommation de 13%, d'après les chiffres obtenus lors de précédents "défis eau" ailleurs en France. "Cela peut aller beaucoup plus loin pour des familles très engagées, mais 13% c'est déjà loin d'être négligeable", insiste l'animatrice du CPIE.

Le défi permet de faire d'une pierre deux coups : économiser de l’argent tout en préservant l’environnement. "L'eau potable est une ressource rare sur notre planète. Il n'y a que 2,5% d'eau douce, dont 68% contenue dans les calottes glaciaires", explique Anaëlle Tavernier. L’enjeu écologique est de taille, notamment en Creuse, compte-tenu du dérèglement climatique : "L'an dernier, à cause de la sécheresse en Creuse, il y a eu des soucis d'approvisionnement en eau, c'est aussi pour cela qu'on lance ce programme cette année."

Moins de pollution

L'objectif de ce défi est également qualitatif : il s'agit de limiter la pollution de l'eau, et donc l'utilisation de produits chimiques. Pour cela, le CPIE conseille notamment de fabriquer ses produits ménagers soi-même : "Utiliser simplement du vinaigre blanc pour nettoyer les meubles et les surfaces est très efficace", souligne Anaëlle Tavernier.

Elle espère que ces conseils feront boule de neige, et que les familles volontaires diffuseront les astuces autour d'eux afin de réduire significativement la consommation d'eau en Creuse.

  • Les familles intéressées par ce "défi eau" peuvent contacter le CPIE par téléphone au standard, ouvert chaque matin (05 55 61 95 87) ou par mail : contact@cpiepayscreusois.com
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu