Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : la préfecture interdit les rassemblements prévus à la Prévalaye ce week-end

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique

Ces samedi 10 et dimanche 11 avril, des associations écologistes avaient prévu des rassemblements à la Prévalaye (Rennes), pour organiser des plantations sur des parcelles visées par le Stade Rennais, qui veut agrandir son centre d'entraînement. Ce vendredi, la préfecture les interdit.

Une plantation d'arbre sur le site de la Prévalaye, près du Stade Rennais à Rennes (Ille-et-Vilaine).
Une plantation d'arbre sur le site de la Prévalaye, près du Stade Rennais à Rennes (Ille-et-Vilaine). © Radio France - Maxime Glorieux

Ce week-end, plusieurs associations écologistes, parmi lesquelles Alternatiba, Attac 35 ou encore Extinction Rebellion, avaient prévu de se réunir sur le site de la Prévalaye à Rennes. L'idée : organiser des ateliers de plantations sur des parcelles visées par le Stade Rennais, qui veut étendre son centre d'entraînement de la Piverdière. Ces associations veulent défendre ce site et les terres agricoles qui y sont situées. Ce vendredi, la préfecture d'Ille-et-Vilaine a décidé d'interdire ces rassemblements, jugeant que la situation sanitaire ne permettait pas de les autoriser.

Les associations s'émeuvent de cette décision : "Pour motiver cette interdiction de dernière minute, la préfecture se cache derrière le contexte sanitaire, alors même que nous avions fait en sorte que ce week-end en plein air soit covid-compatible. C'est en réalité une décision purement politique qui vise à empêcher toute expression politique concrète de réappropriation collective des terres. Nous nous opposons fermement à cette décision la veille du week-end de défense de la Prévalaye" écrivent-elles dans un communiqué commun ce vendredi soir.

"Après examen, il s’avère que les activités proposées par les organisateurs ne relèvent ni d’une manifestation revendicative, ni des dérogations de rassemblement sur l’espace public" justifie la préfecture. 

Une manifestation "fourche en main" prévue samedi à 10h et qui doit défiler jusqu'à la Prévalaye pour protester contre le projet d'extension du Stade Rennais a quant à elle été autorisée. En raison de la météo annoncé pluvieuse, les organisateurs ont décidé de la repousser à 13h. La préfecture a refusé ce report, les associations Attac et Alternatiba disent jeter l'éponge, mais un communiqué d'Extinction Rébellion précise ce samedi que des citoyens et habitants rennais vont quand même "occuper la rue et les terres menacées" ce samedi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess