Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Séisme du 11 novembre 2019 dans la Drôme et en Ardèche

Répliques du séisme du Teil : "On n'y aurait jamais prêté attention il y a un an"

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les petites secousses enregistrées en Drôme-Ardèche depuis le séisme du Teil sont de la "micro-sismicité", explique le sismologue Michel Campillo. On s'y intéresse juste davantage depuis que la terre a tremblé le 11 novembre dernier.

Les dégâts du séisme du 11 novembre au Teil.
Les dégâts du séisme du 11 novembre au Teil. © Radio France - François Breton

La Terre a encore tremblé ce jeudi soir en Drôme-Ardèche, deux fois en moins de deux heures. Une première secousse a d'abord eu lieu au sud d'Aubenas vers 17h, puis une autre au sud de Donzère un peu avant 19h. Des secousses de magnitude 3,2 et à 2,5 et qui n'ont pas été ressenties. Les pompiers n'ont reçu aucun appel.

Ces petits séismes n'ont rien d'exceptionnel. On y prête juste davantage attention en Drôme-Ardèche depuis le séisme du 11 novembre dernier au Teil. "On s'intéresse à cette micro-sismicité à laquelle on n'aurait prêté aucune attention il y a un an, résume le sismologue Michel Campillo de l'université de Grenoble. On est sensibilisés au problème dans la région, et c'est normal."

"C'est bien que le grand public soit informé parce qu'il ne faut pas non plus cacher les choses. La sismicité, il s'en produit dans toute l'Ardèche, y compris dans le Nord de l'Ardèche. Ce sont des séismes qui ne sont pas forcément très courants mais qui se produisent. On ne les ressent pas mais on essaie de les étudier quand même. Et ce n'est pas l'existence de petites secousses, qui sont quasiment permanentes, qui doit nous inquiéter", rappelle Michel Campillo.+

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu