Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retour des algues bleues à l'étang de Courtille : la baignade est interdite

-
Par , France Bleu Creuse

Les cyanobactéries, appelées aussi algues bleues, sont de retour à l'étang de Courtille. Comme elles peuvent s'avérer dangereuses pour la santé, la baignade est interdite pour le moment.

Ces dernières semaines le taux de cyanobactéries, dangereuses pour la santé, est très élevé à l'étang de Courtille.
Ces dernières semaines le taux de cyanobactéries, dangereuses pour la santé, est très élevé à l'étang de Courtille. © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Les algues bleues sont de retour à l'étang de Courtille. Par mesure de précaution, la baignade est interdite jusqu'à nouvel ordre. 

Ces micro-algues produisent des toxines qui peuvent être dangereuses pour la santé des animaux et des humains quand elle sont ingérées ou quand elles entrent au contact de la peau. Elles peuvent provoquer des irritations de la peau, des troubles du foie ou des troubles digestifs. Sans algues bleues, la baignade aurait été autorisée dès la semaine prochaine.

Taux élevé de cyanobactéries dans l'eau

Ces dernières semaines, le taux de cyanobactéries (couramment appelées algues bleues ou vertes) est très élevé dans l'eau de l'étang. "Elles sont en nombre beaucoup plus important que l'année dernière à la même époque", indique Serge Cedelle, premier adjoint au maire de Guéret. Les dernières analyses montrent qu'il y a entre 600.000 et 700.000 cellules par millilitre. L'Agence régionale de Santé recommande d'interdire la baignade quand le taux est supérieur à 100.000 cellules par millilitre. 

Trois facteurs de développement

Ce n'est pas la première fois que les algues bleues envahissent nos bassins et nos lacs. Mais cette année a été particulièrement propice à leur développement. "C'est lié à trois facteurs principaux : un hiver doux, un printemps chaud et sec et des pluies orageuses depuis trois semaines où les eaux de ruissellement apportent avec elles", explique Serge Cedelle. 

"On est inquiet de ne pas pouvoir rouvrir la baignade"

La mairie se dit "pessimiste sur une réouverture dans les prochaines semaines parce que le taux est fort et on craint que ça n'ait pas le temps de baisser", compte-tenu des pluies annoncées pour les prochains jours et le retour de la chaleur.

Les jeux au bord de l'étang devraient être à nouveaux accessibles à partir du 22 juin, avec des mesures de distanciation. Cette année, deux agents supplémentaires seront chargés entre autres de leur nettoyage, au lieu de six l'année dernière. En revanche, les jeux gonflables sur l'eau ne seront pas installés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess