Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retour des promenades en forêt avec des scolytes et des chenilles urticantes

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Vous êtes nombreux à retourner en forêt après le confinement. Des promenades qui se feront en tenant compte des chenilles urticantes déjà très nombreuses sur les chênes et des scolytes qui obligent à l’abattage de parcelles entières de conifères. Balade près de Nancy avec des agents de l’ONF.

Les scolytes et les chenilles urticantes sont en nombre dans les forêts en Lorraine.
Les scolytes et les chenilles urticantes sont en nombre dans les forêts en Lorraine. © Radio France - Thierry Colin

Les techniciens de l’ONF n’ont pas connu de pause pendant le confinement et ils constatent un retour en nombre des promeneurs en forêt autour de Nancy. Des balades au milieu des chenilles urticantes, déjà très nombreuses par endroit, notamment la forêt de Champenoux, mais aussi des scolytes qui obligent à l’abattage de parcelles entières de conifères.

Un bucheron fait un chantier impressionnant à une dizaine de kilomètres de nancy : armé d’une abatteuse, il fait le travail de dix bucherons en coupant une parcelle d’épicéas atteints par le scolyte, cet insecte qui ravage les conifères. 

Chantier impressionnant et dangereux

Un chantier piloté par un seul homme avec deux joysticks et des années de pratique et de connaissance de la forêt. Le véhicule bourré d’électronique - qui vaut plus de 300 000 euros - coupe l’arbre et le débite en rondin en moins d'une minute dans la forêt domaniale de Champenoux.

Les techniciens de l’ONF sont obligés de faire la police pour faire respecter les interdictions de circuler sur la piste cyclable jouxtant la parcelle. L’abattage des arbres de 25 mètres de hauteur peut être dangereux pour les promeneurs. 

La crise sanitaire du scolyte entraine de nombreux chantiers dans les forêts de conifères en Lorraine.
La crise sanitaire du scolyte entraine de nombreux chantiers dans les forêts de conifères en Lorraine. © Radio France - Thierry Colin

Certains ne comprennent pas cette coupe franche dans la forêt et les techniciens de l’Office national des forêts font preuve de pédagogie pour expliquer que tous les arbres de la parcelle, victimes des sécheresses à répétition et du réchauffement climatique, sont touchés par le scolyte et amenés à dépérir un par un, même les plus verts.

Chantier de bûcheronnage avec une abatteuse à Champenoux, près de Nancy.
Chantier de bûcheronnage avec une abatteuse à Champenoux, près de Nancy. © Radio France - Thierry Colin

L’autre insecte présent en nombre après un hiver doux et un printemps chaud et sec, c’est la chenille urticante répartie sur les 10 000 hectares surveillés par Chantal Lemoine, responsable de l'unité territoriale du Grand Couronné, qui gère 64 forêts différentes autour de Nancy. 

Chenilles urticantes sur un chêne en Lorraine.
Chenilles urticantes sur un chêne en Lorraine. © Radio France - Thierry colin

Cette année, ce sont les chênes de la forêt domaniale de Champenoux qui semblent les plus touchés. Pour les promeneurs, il faut se protéger des chenilles, notamment par temps sec et venteux et les spécialistes de la forêt envisagent d’interdire certains secteurs en raison de la présence massive de ces insectes aux poils urticants. 

Reportage audio en forêt à une dizaine de kilomètre de Nancy, près de Champenoux.

Attention aux chenilles. Ecoutez Chantal Lemoine, de l’ONF.

Un abattage qui pose question. Ecoutez Chantal Lemoine, de l’ONF.

Les techniciens de l'ONF surveillent et informent.
Les techniciens de l'ONF surveillent et informent. © Radio France - Thierry Colin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess