Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On revit et on pense à autre chose" : les jardins familiaux font le plein à Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

À Châteauroux, il y a 204 jardins familiaux. Avec le retour du beau temps et de températures agréables, les jardiniers profitent de leurs parcelles. C'est un bonheur pour oublier un peu le couvre-feu et la crise sanitaire.

Bernard et René (en arrière-plan) profitent du soleil pour jardiner dans leurs parcelles
Bernard et René (en arrière-plan) profitent du soleil pour jardiner dans leurs parcelles © Radio France - Jérôme Collin

Un ciel tout bleu, un soleil rayonnant et des températures printanières. Pendant les vacances scolaires, la météo berrichonne donne envie de sortir et de profiter du plein air. Ce n'est donc pas étonnant de voir les jardiniers s'activer dans les parcelles familiales. À Châteauroux, on compte 204 terrains. Le plus grand espace est situé aux Chevaliers, avenue Le Nôtre : les 62 parcelles sont toutes occupées. "On sent qu'il y a beaucoup plus d'envie. Quand un jardin se libère, on a dix personnes intéressées. Les gens veulent sortir de chez eux. Ici, c'est la liberté", s'enthousiasme René Deparpe, responsable des jardins des Chevaliers.

De plus en plus de demandes pour louer une parcelle

L'engouement est tel qu'une trentaine de parcelles supplémentaires sont en cours d'aménagement du côté de Bitray. "Quand on est dans son jardin, on n'est pas confiné. On reçoit de plus en plus de demandes. Avec ce beau temps, c'est très agréable", indique Daniel Boussoutrot, le président de l'Association des jardins familiaux de Châteauroux. Les tarifs sont très accessibles : seulement 20 centimes le mètre carré pour la location. La plupart du temps, il ne faut pas payer plus de 40 euros à l'année.

Le bruit des outils de jardinage est un signe de l'activité. Les motoculteurs, les binettes, les bêches : l'attirail complet est de sortie. "On retourne la terre pour semer des petits pois", précise Marie, venue avec son fils. "J'enlève les mauvaises herbes et je vide ma brouette dès qu'elle est pleine. Ça fait longtemps qu'on n'était pas venu dans le jardin", ajoute Lenny, cinq ans seulement mais déjà la main verte.

On compte 204 parcelles de jardins familiaux à Châteauroux
On compte 204 parcelles de jardins familiaux à Châteauroux © Radio France - Jérôme Collin

Un moment de partage important après une année difficile

Après une année perturbée par deux confinements, le retour au jardin est un soulagement. "On revit ! Ici, on est dans un autre monde, on ne pense plus à rien. Le Covid, on oublie", insiste Bernard. "On se fait des copains, on peut discuter. C'est un lieu de rencontres", ajoute-t-il. La terre est encore assez humide. Poireaux, radis, pommes de terre, petits pois : les légumes sont variés. "Je n'achète plus aucun légume en supermarché. C'est sympa de pouvoir planter, arroser, faire pousser et ensuite déguster", explique Bernard.

Comme le temps, l'ambiance est au beau fixe. "La vie reprend. Les oiseaux chantent, les familles viennent avec leurs enfants. On revit ! On a de bonnes relations, on est tous pareil. Le but est de faire connaissance et de vivre ensemble", souligne René.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess