Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Romans-sur-Isère : un bac de collecte de biodéchets pour les habitants

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'association RoValTerre met un bac de collecte de biodéchets à disposition des Romanais, pour faire du compost, à partir de septembre.

L'association RoValTerre a créé un partenariat avec l'enseigne Biocoop pour installer un bac de collecte de déchets dans leur magasin romanais.
L'association RoValTerre a créé un partenariat avec l'enseigne Biocoop pour installer un bac de collecte de déchets dans leur magasin romanais. - Emilie Gabrel

Faire ses courses alimentaires et déposer ses épluchures et déchets alimentaires au même endroit, ce sera possible dès le 1er septembre au magasin Biocoop des Allobroges à Romans-sur-Isère. C'est l'association RoValTerre qui est à l'initiative : elle veut promouvoir la valorisation des déchets biodégradables.

Le principe est relativement simple. Il faut payer un abonnement de 7,50 euros par mois et venir au magasin jeter ses déchets biodégradables dans un bac installé à l'entrée. 9 mois plus tard, quand le compost sera prêt, les abonnés pourront récupérer du compost pour leur jardin ou leurs plantations. 

Frédéric Schyrr, le cofondateur de l'association, insiste : "c'est un service clé en main". Tout est organisé par RoValTerre. Ils fournissent les seaux aux particuliers, le bac de collecte de déchets et s'occupent également de vider le bac et d'emporter les déchets sur leur terrain pour les faire composter. 

RoValTerre met déjà à disposition des bacs de collecte pour les professionnels (restaurateurs, entreprises...). L'idée de l'étendre à tous les Romanais est née à leur rencontre. Quand les membres de l'équipe transportaient les déchets avec un vélo-remorque, ils se sont "rendus compte qu'il y avait beaucoup de particuliers qui voulaient composter leur déchets mais qui n'avaient pas la capacité de le faire", explique Frédéric Schyrr.

Ce dispositif de collecte de déchets devrait aussi être mis en place à Valence, courant septembre.

Des bénéfices pour l'environnement

Les bénéfices du compost sont multiples pour l'environnement. Il permet aux sols de "mieux capter l'eau, d'avoir un meilleur enracinement des plantes", assure Frédéric Schyrr. "Aujourd'hui on jette des épluchures et des biodéchets qui sont incinérés et en enfouis. On veut maintenant récupérer cette matière et recréer de la matière pour faire du bien à la végétation."

L'association a un temps d'avance sur la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire. Elle imposera aux professionnels, d'ici 2025, la valorisation de leur biodéchets, et donc un compostage ou une méthanisation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess