Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint Florent : Opération de sensibilisation à la préservation des herbiers de posidonies

-
Par , France Bleu RCFM

Ce week-end, les agents des affaires maritimes, de l’Office Français de la Biodiversité et le Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate ont mené une action de prévention dans le golfe de St Florent, en Corse, pour sensibiliser les plaisanciers à la protection des herbiers de posidonies.

Opération de sensibilisation à la préservation des herbiers de posidonies à St Florent en Haute-Corse
Opération de sensibilisation à la préservation des herbiers de posidonies à St Florent en Haute-Corse © Radio France - Christophe Giudicelli

Connaissez-vous les herbiers de posidonies ? Depuis le pont de son bateau Frank Gauthier, agent de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) au sein du Parc naturel  marin du Cap Corse et de l’Agriate interroge les plaisanciers au mouillage dans le golfe de Saint-Florent en Haute-Corse. 

L’opération prévention a débuté. Face à lui, touristes et amateurs de plaisance qui profitent des eaux turquoise du golfe répondent très souvent : « oui, c’est une algue ». Une algue ? Pas exactement. L’agent de l’OFB explique qu’il s’agit « d’une plante à fleurs, une forêt sous-marine qui permet l’oxygénation du milieu dans lequel vivent de nombreuses espèces. Les herbiers de posidonies capturent également les sédiments, ce qui donne cette couleur bleue aux eaux corses ». Mais si les agents de l’Office Français de la Biodiversité se rendent auprès des navires qui mouillent dans les criques, c’est surtout pour parler de la préservation des posidonies, car elles sont protégées et l’objectif est d’inciter les plaisanciers à pratiquer les bons gestes pour éviter de les détériorer. 

L’ancrage des navires est l'ennemi des posidonies

Principal ennemi des herbiers de posidonies, l’ancrage des navires. L’ancre et les chaînes des navires au mouillage draguent le fond de la mer et arrachent les herbiers. Depuis son bateau, un vacancier qui fréquente les eaux de St Florent depuis plus de 30 ans explique « laisser traîner plus de chaîne pour éviter qu’elle ne touche le fond et ne détruise les herbiers ». Détruire ou ancrer son embarcation dans un herbier de posidonies est passible d’une amende. Frank Gauthier, de l’Office Français de la Biodiversité rappelle également que les posidonies sont protégées « quand elles sont vivantes sous l’eau, mais également sur la plage où elles apparaissent sous forme de tas secs. Ce qui permet de lutter contre l’érosion du littoral ». 

Une application pour repérer les herbiers de posidonies.

Parmi les gestes à adopter par les plaisanciers pour éviter d’ancrer dans les herbiers, le premier, le plus simple consiste à regarder le fond de l'eau avant de jeter l’ancre et de vérifier que sous le bateau se trouve du sable et pas un herbier. En cas de plus grande profondeur, une application qui référence les zones de posidonies est disponible sur smartphone afin d’indiquer les points d’ancrage possibles. La préservation des posidonies est l’une des priorités du Parc Naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate. 13% des posidonies de la méditerranée française se trouvent sur son territoire. Pour aller plus loin dans sa préservation de la biodiversité, Mady Cancemi, sa directrice explique « qu’un corps-mort éco-innovant est à l’étude pour permettre aux navires de s’amarrer dans le respect de l’environnement ». 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess