Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

"Sauvons la Brandouille!" : des riverains ne veulent pas d'une nouvelle plage aménagée sur le lac de Saint-Pardoux

-
Par , France Bleu Limousin

Grogne autour Lac de Saint-Pardoux, au nord de la Haute-Vienne. Des habitants du secteur ne veulent d'un aménagement touristique prévu sur le site de "la Brandouille". Ils redoutent la création d'une nouvelle plage aménagée, la quatrième, sur le lac. Ils ont créé un collectif et lancé une pétition.

Thierry et Patrick ne veulent pas d'aménagement touristique de la Brandouille
Thierry et Patrick ne veulent pas d'aménagement touristique de la Brandouille © Radio France - Alain Ginestet

Grogne autour Lac de Saint-Pardoux, au nord de la Haute-Vienne. Des habitants du secteur ne veulent d'un aménagement touristique prévu sur le site de "la Brandouille". Ils redoutent la création d'une nouvelle plage aménagée, la quatrième, sur le lac. Ils ont créé un collectif et lancé une pétition* baptisée "sauvons la Brandouille".

"C'est un site sauvage, pour l'instant, car il y a un projet d'aménagement de plage sur ce périmètre" lance Patrick Bray, qui habite à quelques dizaines de mètres de là. Ce dont il ne veut pas, c'est d'une nouvelle plage aménagée avec parking et équipements touristiques ou commerciaux, comme il y en a déjà sur le lac. "On a un cadre magnifique, ici" dit-il, "les gens qui viennent en vacances à Saint-Pardoux, ils ne viennent pas sur la côte", ce n'est pas un hasard", analyse-t-il. "Ils viennent pour se reconnecter, faire des promenades dans les bois, pour aller se baigner sur une plage qui n'est pas aménagée, avec une prairie qui descend en pente douce, et on voudrait bien que cela soit préservé". 

Le site "sauvage" de la Brandouille - Radio France
Le site "sauvage" de la Brandouille © Radio France - Alain Ginestet

Thierry Chanterau habite Compreignac, et lui aussi s'est mobilisé. "Ce qu'on ne voudrait pas, c'est voir des arbres rasés, des hectares de parking, des buvettes et des choses comme ça" explique-t-il. Lui aussi souhaite que ce coin, encore sauvage, le reste.

Peut-être un projet "d'hébergement insolite"

Au Conseil Départemental de Haute-Vienne, on reconnaît qu'il existe un projet, dont les contours ne sont en fait pas très précis car les études topographiques et paysagères n'ont pas encore commencé. La Première Vice-Présidente du Conseil Départemental, Annick Morizio, assure que les riverains et habitants du secteur n'ont aucune raison de s'inquiéter, tout en réaffirmant la mission de la collectivité. "Je comprends leur volonté de préserver le site, nous y sommes aussi très attachés. En revanche, il ne fait pas oublier que l'activité touristique est aussi une activité économique, c'est de l'emploi non-délocalisable. Et notre responsabilité est aussi de faire que ce site fonctionne au mieux" explique-t-elle, avant de préciser qu'il n'est pas question de faire du site de la Brandouille une usine à touristes. "Il est question, et c'est vraiment à l'état de projet, de _développer un hébergement insolite, qui pourrait se faire soit sur l'eau, soit dans les arbres_. Rien qui puisse être un souci d'intégration dans notre environnement, auquel nous sommes tous très attachés à Saint-Pardoux" rassure Annick Morizio.    

Le projet est pour l'instant embryonnaire, puisque les études de faisabilité n'ont pas encore été lancées. Le Conseil Départemental assure qu'il prendra, en temps utile, contact avec tous les riverains et habitants du secteur. "Nous n'avons pas pour habitude d'avancer sans le consentement de la population" conclut la Vice-Présidente du Conseil Départemental de Haute-Vienne.

*sauvons-la-brandouille.wesign.it/fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu