Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Saône-et-Loire : le maire de Saint-Eugène prend un arrêté anti-pesticides

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le maire de Saint-Eugène, en Saône-et-Loire, a publié un arrêté pour éloigner les épandages des habitations d'au moins 150 mètres. Une démarche symbolique pour un maire qui juge insuffisantes les mesures prises par le gouvernement.

Illustration d'un épandage de pesticides
Illustration d'un épandage de pesticides © Maxppp - JPNV

Saint-Eugène, France

L'arrêté anti-pesticides pris en mai 2019 - et annulé depuis - par le maire de Langouet (Ille-et-Villaine), fait des petits. Vendredi 3 janvier 2020, le maire de Saint-Eugène, en Saône-et-Loire, a pris une initiative similaire pour éloigner les pesticides des habitations

Fin décembre, le gouvernement a décidé d'éloigner de 5 à 20 mètres les épandages des riverains. Des distances "dérisoires, ridicules" pour Xavier Duvignaud, maire de Saint-Eugène. Son arrêté décide donc d'éloigner les pesticides d'au moins 150 mètres

Sur le futur de son arrêté, le maire ne se fait pas d'illusion : "Je publie un arrêté dont je sais qu’il sera suspendu par la Préfecture, car je ne veux plus attendre que l’État reconnaisse aux maires le droit de protéger la santé de leurs administré·e·s", peut-on lire dans un communiqué

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu