Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sarthe : les randonneurs déconfinés doivent faire attention aux oiseaux qui ont niché au sol

-
Par , France Bleu Maine

Les oiseaux ont profité du confinement pour faire leur nid un peu partout dans la nature sarthoise. La Ligue de protection des oiseaux (LPO) demande aux randonneurs déconfinés de faire attention où ils mettent leurs pieds.

Ici, une mésange bleue
Ici, une mésange bleue © Radio France - Sylvestre

Le déconfinement et le retour des promeneurs dans la nature ne doivent pas se faire au détriment des oiseaux. La Ligue de protection des oiseaux de la Sarthe alerte sur le risque d'abîmer des nids. "Le confinement est tombé exactement en même temps que la reproduction et le retour des oiseaux migrateurs, donc ils ont pris des espaces qu'ils n'avaient pas avant", souligne Jacky Melocco, le président de la LPO en Sarthe, invité de la matinale de France Bleu Maine, ce vendredi 29 mai. Pendant le confinement, la Ligue a noté une augmentation des populations de passereaux et de mésanges.

Des espèces, comme l'engoulevent d'Europe, ont profité de l'absence de randonneurs pour faire leur nid au sol. C'est pourquoi il faut faire attention en se baladant dans la nature. Jacky Melocco demande aux promeneurs de rester dans les chemins et de tenir leurs chiens en laisse pour qu'ils n'aillent pas déranger les nids et casser des œufs. Il note le retour des "risques que les oiseaux avaient avant le confinement, les dérangements et les chiens qui divaguent".

Opération "confinés mais aux aguets"

Le confinement a également été l'occasion pour la Ligue de protection des oiseaux de recruter des nouveaux observateurs de la nature bénévoles. En Sarthe, 300 personnes ont participé à l'opération "confinés mais aux aguets", en plus des observateurs habituels. "Comme les gens s'arrêtaient et regardaient ce qu'il se passait dans la nature, on a décidé de faire un recensement de leurs jardins sur les oiseaux communs", explique le président Jacky Melocco. Une observation de dix minutes chaque jour dans leur jardin transmise à la LPO. Ainsi, la Ligue a noté une augmentation des populations de passereaux et de mésanges. Les observations ont doublé du mois de mars au mois d'avril, passant de 16.000 à plus de 33.000 par mois.

Grâce à ces nouveaux participants répartis sur tout le département, la cartographie des oiseaux sera plus précise. Jacky Melocco espère que l'aventure ne s'arrêtera pas là et que les nouveaux observateurs vont continuer à donner des informations. 

L'interview de Jacky Melocco, le président de la Ligue de protection des oiseaux en Sarthe, est disponible en podcast.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu