Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Saviez-vous que la vignette Crit'Air est (théoriquement) applicable dans le Loiret ?

-
Par , France Bleu Orléans

Dans le Loiret, le préfet a pris il y a 2 ans un arrêté qui prévoit la possibilité de mettre en place une circulation différenciée, sur les bases de la vignette Crit'Air, en cas de pic de pollution. Une possibilité que beaucoup de Loirétains ignorent, faute de communication sur le sujet.

Interdit de circuler pour les véhicules de certaines catégories Crit'Air : en cas de pic de pollution, le préfet du Loiret peut désormais imposer cette mesure.
Interdit de circuler pour les véhicules de certaines catégories Crit'Air : en cas de pic de pollution, le préfet du Loiret peut désormais imposer cette mesure. © Radio France - Maria Ameline

Loiret, France

Depuis 2 ans, le Loiret est concerné par la vignette Crit'Air. Et pourtant, personne, ou presque, n'est au courant ! Cette vignette classe les véhicules en fonction de leur performance écologique, il y a 6 catégories. Elle peut être exigée en permanence, comme par exemple à Paris, où les voitures ayant une vignette Crit'Air 4 et 5 ont l'interdiction de circuler en semaine. Mais elle peut surtout servir de critère pour restreindre la circulation en cas de pic de pollution atmosphérique, comme cela a été le cas à Lyon l'été dernier, et comme c'est désormais prévu dans 25 villes ou départements - dont le Loiret.

Un arrêté préfectoral pris en toute discrétion

On appelle ça une ZPAd : une zone de protection de l'air départementale. Dans de telle zone, si le seuil d'alerte est franchi pour la pollution de l'air, le préfet peut décider de mettre en place une "circulation différenciée", sur la base de la vignette Crit'air : seuls les véhicules les moins polluants ont le droit de circuler. Cette possibilité est désormais prévue dans le Loiret, depuis un arrêté préfectoral signé le 16 novembre 2017.

Extrait de l'arrêté préfectoral du Loiret en date du 16 novembre 2017 - Radio France
Extrait de l'arrêté préfectoral du Loiret en date du 16 novembre 2017 © Radio France - Capture d'écran

Mais faute de communication de la part de la préfecture, très peu d'habitants du Loiret sont conscients qu'ils sont potentiellement concernés par cette vignette Crit'Air. Confirmation auprès de Franck Ropert, le président dans le Loiret du CNPA, le conseil national des professionnels de l'automobile : "Les gens n'ont entendu parler des règles de circulation de la vignette Crit'Air que pour Paris ou les grosses civiles, c'est d'ailleurs un sujet de préoccupation pour les clients qui vont régulièrement en région parisienne. En revanche, je pense qu'effectivement pas grand monde ne sait que le principe de Crit'Air est applicable en cas de pic de pollution à Orléans."

Le seuil d'alerte à la pollution franchi 5 fois dans le Loiret depuis 2017

La circulation différenciée n'est pas automatique, elle n'est qu'optionnelle , et elle relève de la seule décision du préfet. Elle n'interviendrait donc que si le seuil d'alerte est dépassé : c'est le second niveau des pics de pollution, après le seuil d'information et de recommandation, ou si ce seuil-là est dépassé de manière "persistante", au-delà de 2 jours consécutifs. Si la mesure est mise en place, cela exclura pas mal de monde, souligne Franck Ropert : "Les vignettes Crit'Air de catégorie 1 et 2 concernent les véhicules les plus récents, qui ont moins de cinq ans. Si on raisonne en terme de parc automobile, c'est un peu moins d'un véhicule sur deux circulant dans le Loiret." En France, l'âge moyen des véhicules en circulation s'élève en effet autour de 10 ans.

Dans la pratique, il serait actuellement bien compliqué à mettre en oeuvre cette circulation différenciée dans le Loiret, puisque peu de Loirétains à ce jour ont effectué la démarche pour acquérir la vignette Crit'Air, qui coûte environ 4 euros. L'automobiliste qui rouler sans vignette Crit'Air alors qu'une mesure de circulation différenciée est mise en place s'expose à une amende de 68 euros. On n'est pourtant pas ici dans un cas d'école : depuis 2017, le seuil d'alerte pour la qualité de l'air a été dépassé à 5 reprises dans le Loiret - avec un record de 7 jours consécutifs lors de l'épisode de janvier 2017...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu