Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécheresse dans le Nord : la consommation en eau augmente dans la métropole lilloise

-
Par , France Bleu Nord

Alors que le département du Nord a été rétrogradé vendredi dernier en vigilance sécheresse, après des semaines passées en alerte, la consommation d'eau sur le réseau Sourcéo est en augmentation dans la Métropole de Lille. Un paradoxe que personne ne semble pouvoir expliquer.

La consommation d'eau a augmenté de 5% sur la métropole de Lille en cinq ans.
La consommation d'eau a augmenté de 5% sur la métropole de Lille en cinq ans. © Radio France - Aurélie Lagain

Le Nord a été rétrogradé la semaine dernière en vigilance sécheresse jusqu'au 15 avril minimum, après des mois d'alerte. Si la préfecture a baissé d'un cran le niveau, la situation reste inquiétante. 

Une consommation en hausse de 5% en cinq ans

L'état des nappes est toujours préoccupant par rapport aux moyennes. La nappe de la Craie, par exemple, qui alimente quasiment pour moitié la consommation en eau dans la métropole lilloise, est très touchée. Certains forages accusent jusqu'à dix mètres de profondeur d'eau en moins depuis 2016.

La Métropole européenne de Lille s'inquiète d'autant plus que la consommation en eau ne diminue pas. Elle augmente au contraire. Ce que n'arrive pas à expliquer Alain Detournay, vice-président en charge de la politique de l'eau à la MEL : "Il y a une consommation supplémentaire de 4 500 mètres cube par jour qu'on n'arrive pas à comprendre, reconnaît-il. Notre taux de rendement reste à 85% donc on sait qu'il n'y a pas de rapport avec les fuites sur le réseau"

La consommation a baissé pendant les vacances de Noël et a dépassé de nouveau les moyennes à la rentrée. Dans le même temps, la consommation d'eau du réseau a augmenté de 5% en l'espace de cinq ans

Les habitants de la métropole se sont-ils mis à boire massivement l'eau du robinet ? Ou y a-t-il des relâchements pour réduire sa consommation en eau ? La MEL n'apporte pas la réponse mais appelle les citoyens à respecter les éco-gestes.

La MEL conseille aux habitants de contrôler leur consommation en eau.
La MEL conseille aux habitants de contrôler leur consommation en eau. - Préfecture du Nord
Choix de la station

À venir dansDanssecondess