Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécheresse en Isère : "la situation des nappes et des cours d’eau s’est effondrée en août" dit la préfecture

-
Par , France Bleu Isère

Même si la pluie est revenue ce vendredi 28 août, le problème des réserves en eau est toujours important en Isère. A tel point que la préfecture vient de prendre de nouvelles mesures. Et dresse un constat assez alarmant.

Fontaine à sec
Fontaine à sec © Radio France - Aurélie Lagain

La Fédération des alpages en parlait jeudi, dans le Vercors : il a tellement manqué de précipitations cette année, que les estives se termineront trois semaines ou un mois plus tôt que prévu. Pour la préfecture de l'Isère, la situation devient vraiment compliquée. De nouvelles mesures sont donc en vigueur à compter du 28 août 2020.

Dans un communiqué sur la situation, la préfecture précise : "La situation des nappes et des cours d’eau s’est effondrée en août à cause de la canicule, du vent et la quasi-absence de pluies. Une sécheresse automnale est à craindre. Les eaux souterraines et superficielles des 4 vallées, du Guiers, les eaux superficielles de la Galaure-Drôme des Collines ainsi que les eaux souterraines de l’Est-Lyonnais, de Bièvre-Liers-Valloire et de la Molasse sont en alerte renforcée (niveau 3 sur 4) ; les eaux superficielles et souterraines de la Bourbre, de l’Isle Crémieu, du Grésivaudan, de la Romanche, du Drac, du Vercors, de Paladru-Fure et les eaux superficielles de l’Est Lyonnais et de Bièvre-Liers-Valloire sont en alerte (niveau 2 sur 4) ; la rivière Isère en vigilance (niveau 1 sur 4)".

La vigilance 

C'est le niveau 1 sur 4. Il ne s’accompagne d’aucune mesure de restriction mais chaque citoyen et chaque usager est invité à être vigilant et économe dans sa consommation d’eau. Faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne d’eau c’est préserver pour chacun les biens précieux que sont la ressource en eau et les milieux aquatiques.

La situation d’alerte 

C'est le niveau 2 sur 4. Il impose notamment les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

Pour tous :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles
  • Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5 mètres cubes à usage privé
  • Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9 heures à 20 heures (sauf dispositions spécifiques pour l’irrigation)
  • Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé
  • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau
  • Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement

Pour les communes :

  • Interdiction de laver les voiries
  • Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable

Pour l’agriculture :

  • Baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation
  • Pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9 heures à 20 heures

Pour l’industrie :

  • Respect du niveau 1 de restriction sécheresse explicité dans les arrêtés individuels d’autorisation d’exploitation des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement)

Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :

  • Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.

La situation d’alerte renforcée

Le niveau 3 sur 4 impose les mêmes restrictions que l'alerte, complétées par les restrictions suivantes :

Pour tous :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles équipées de lance « haute pression » ou recyclage de l’eau 
  • Interdiction de laver les réservoirs pour l’Eau Potable
  • Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, et espaces sportifs
  • Interdiction d’arrosage des golfs, des jardins potagers et des stades de 9 heures à 20 heures (sauf dispositions spécifiques pour l’irrigation)
  • Interdiction d’alimenter et vidanger les plans d’eau
  • Interdiction de contrôler les points d’eau incendie

Pour l’agriculture :

  • Baisse de 30 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation
  • Pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9 heures à 20 heures

Pour l’industrie :

  • Respect du niveau 2 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement)
  • Les usages non prioritaires de l’eau à partir du réseau d’eau potable peuvent être limités par arrêté municipal
Choix de la station

À venir dansDanssecondess