Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécheresse : l'agglo de Montbéliard vole au secours de sa voisine d'Héricourt

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Solidarité entre collectivités voisines. Pays de Montbéliard Agglomération livre chaque jour 400 m3 d'eau par camion citerne dans le réseau du Pays d'Héricourt dont les deux ressources sont au plus bas. Le niveau du Doubs au captage de Mathay (6 m3/sec) autorise largement cette solidarité.

La citerne fait le plein à Bethoncourt pour aller alimenter Héricourt
La citerne fait le plein à Bethoncourt pour aller alimenter Héricourt © Corbis - Christophe Beck

Du jamais vu à Héricourt. Avec la sécheresse sévère de cette fin d'été, les deux ressources en eau (bassin de Champagney et source de Champey) ne suffisent plus à répondre aux besoins des habitants. Héricourt a du faire appel à son voisin, Pays de Montbéliard Agglomération. Depuis jeudi, 400 m3 d'eau sont transportés chaque jour par camion entre Bethoncourt et le réseau du Pays d'Héricourt, pour un coût de près de 5000€ par jour. 

Héricourt réfléchit à un raccordement avec Montbéliard 

Une situation exceptionnelle qui risque de se renouveler à l'avenir. Du coup Héricourt réfléchit à un raccordement au réseau de PMA. 800 mètres seulement séparent les deux réseaux à partir de Bethoncourt.  Un raccordement provisoire ou définitif ?  Une canalisation définitive et enterrée se chiffre à 300 000 € contre 80 000 € pour une canalisation provisoire en tube souple.  

Captage de Mathay sur le Doubs, première ressource en eau du Nord Franche-Comté
Captage de Mathay sur le Doubs, première ressource en eau du Nord Franche-Comté © Radio France - Christophe Beck

Le maire d'Héricourt, Fernand Burckhalter, salue la solidarité de son voisin. "L'eau est un bien commun. Et c'est heureux que les élus partagent un sentiment de solidarité entre eux. Avec Belfort, depuis longtemps. Avec Héricourt depuis quelques jours". Mais pour le président du Pays d'Héricourt, l'idéal serait de trouver une troisième sources d’approvisionnement pour rendre cette dépendance de PMA la plus exceptionnelle possible. 

6 m3/sec au captage de Mathay, c'est 12 fois les besoins actuels 

Coté PMA, malgré cette sécheresse sévère, le débit du Doubs permet aujourd'hui de couvrir largement les besoins de l'agglo de Montbéliard, mais aussi de venir en aide à Belfort et Héricourt. "Étrangement, le captage de Mathay présente un débit plus que confortable. Il est de 6 m3/sec actuellement pour un besoin de 0,5 m3/sec. Nous avons donc de la marge." explique Daniel Granjon, vice président chargé de l'eau et l'assainissement à Pays de Montbéliard Agglomération. "C'est le résultat d'un hiver très pluvieux, mais aussi d'un apport du barrage de Chatelot qu'EDF injecte régulièrement dans la rivière". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess