Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Sécheresse : les habitants de Saint-Lô Agglo appelés à réduire leur consommation d'eau potable

-
Par , France Bleu Cotentin

Saint-Lô Agglo demande aux habitants de limiter leur consommation d'eau potable. L’eau qui alimente le réseau est actuellement pompée dans la Vire. Or son débit est particulièrement faible en cette fin juillet 2020.

Le niveau de la Vire baisse et son débit vient d'atteindre un seuil de vigilance.
Le niveau de la Vire baisse et son débit vient d'atteindre un seuil de vigilance. © Radio France - Lucie THUILLET

"Pour maintenir nos capacités en eau, réduisons notre consommation !". C'est le message lancée par Saint-Lô Agglo à ses habitants. La Vire, dans laquelle est pompée en ce moment l’eau qui alimente le réseau d’eau potable de Saint-Lô Agglo, voit son débit diminuer.  Il vient d'atteindre un seuil de vigilance et est en dessous de 800 litres/secondes.

Pour garantir un approvisionnement à tous, "il est demandé à tous les habitant(e)s et acteurs du territoire, explique la collectivité, de veiller à modérer leur consommation en eau potable. Les gestes de chacun permettront de préserver cette ressource commune : limiter les arrosages, la durée sous la douche, éviter les utilisations non indispensables (lavage de voitures, remplissage de piscines…)".

Une situation qui se produit d'habitude fin août

C'est le quatrième été consécutif que le débit de la Vire atteint ce niveau plutôt faible de 800 litres/secondes, le premier seuil de vigileance. 

Avant, c'était un phénomène plutôt rare mais depuis quelques années, il devient fréquent. C'est une situation qui se produit d'habitude plutôt fin août ou début septembre. Ce qui est embêtant, c'est qu'on est fin juillet et qu'on atteint déjà ce seuil de vigilance, explique Jérémy Levavasseur, technicien de rivière à Saint-Lô Agglo.

Le seuil d'alerte, où la situation devient plus critique, est établi pour la Vire à environ 380 litres/secondes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess