Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécheresse : les mesures de restriction des usages de l’eau renforcées en Saône-et-Loire

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le second comité sécheresse de la saison s'est réuni cette semaine en Saône-et-Loire. Les épisodes pluvieux de la première quinzaine de mai ont été bénéfiques pour l’humidité des sols et la végétation, mais la situation s’est depuis largement détériorée.

La sécheresse s'aggrave en Saône-et-Loire
La sécheresse s'aggrave en Saône-et-Loire © Maxppp - Pierre HECKLER

La sécheresse estivale se confirme en Saône-et-Loire. L’absence de précipitations et les fortes chaleurs ont conduit à une nouvelle dégradation des débits des cours d’eau et à une baisse du niveau des nappes.

C’est pourquoi le préfet a décidé de prendre un second arrêté sécheresse qui place :

  • en alerte, les secteurs « Arroux - Morvan », « Bourbince » et « Loire » ;
  • en alerte renforcée, les secteurs « Arconce et Sornin » et « Grosne » ;
  • en vigilance le reste du département.
La carte des mesures de restrictions d'eau en Saône-et-Loire
La carte des mesures de restrictions d'eau en Saône-et-Loire - Préfecture de Saône-et-Loire

Les restrictions dans les bassins versants en "alerte" et "alerte renforcée"

Les usages domestiques suivants sont notamment contraints :

  • le remplissage des piscines privées est interdit ;
  • le lavage des voitures hors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage des eaux est interdit ;
  • l’arrosage des espaces verts et des massifs fleuris est limité ou interdit selon le niveau de restriction ;
  • l’irrigation agricole est soumise à restrictions d’horaires ;
  • les activités industrielles doivent limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau et les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) doivent respecter les dispositions spécifiques qui leur sont opposables en période de sécheresse.

Un renforcement voire une généralisation des mesures de restriction au cours des prochaines semaines est très probable, les prévisions météorologiques ne laissant pas entrevoir d’amélioration significative.

Une nouvelle réunion du comité sécheresse est programmée le 17 juin.

L’économie d’eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. 

Chacun doit mettre en œuvre tout au long de l’année des mesures d’économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l’été ou renoncer à la remplir, réparer les fuites d’eau même minimes.

Les activités économiques doivent quant à elle s’adapter afin de réduire leurs prélèvements, pour anticiper l’intensification des sécheresses que le changement climatique génère.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess