Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Sécheresse très précoce dans le nord-Ardèche : la préfecture prend les premières restrictions d'eau

Par

Après un hiver très sec et chaud, la préfecture de l'Ardèche a imposé ce vendredi les premières mesures de restriction d’eau de l'année, sur les bassins versants de la Cance et du Doux.

Sécheresse - illustration Sécheresse - illustration
Sécheresse - illustration © Radio France - Nathalie Broutin

La sécheresse est particulièrement précoce cette année dans le nord-Ardèche. Alors que nous ne sommes que le 24 avril, la préfecture de l'Ardèche vient de prendre un premier arrêté de restriction d'eau, sur les bassins versants de la Cance et du Doux. "Les débits sont à présent inférieurs à 20 % du débit moyen annuel sur les bassins hydrographiques de la Cance et du Doux", détaille la préfecture.

Publicité
Logo France Bleu

"De mémoire de fonctionnaire, c''est une première aussi tôt dans l'année", réagit Christophe Mittenbuhler, le chef du service environnement à la direction départementale des territoires, la DDT, de l'Ardèche. D'habitude, ses services ne commencent à s'inquiéter du débit des cours d'eau qu'au mois de juin.

Si les débits sont déjà si faibles, explique-t-il, c'est à cause de l'hiver très sec et chaud, mais aussi parce que les cours d'eau, en Ardèche, dépendent énormément des eaux de pluie. "L'essentiel des rivières sont sur du rocher, donc il n'y a pas de nappe qui fait réservoir en-dessous. Ce qui fait que quand il ne pleut plus, le niveau des rivières baisse très rapidement car l'écoulement de la pluie est déjà passé", détaille Christophe Mittenbuhler.

Les restrictions prises par la préfecture de l'Ardèche. - Préfecture Ardèche

La situation peut encore s'inverser, donc, s'il pleut abondamment dans les prochains jours. En attendant, les habitants d'une centaine de communes du nord-Ardèche doivent réduire au minimum leur consommation d'eau, pour les jardins ou les espaces publics, et éviter tant que possible les lavages de voiture. La préfecture a mis en place un moteur de recherche pour savoir si votre commune est concernée.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu