Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-Maritime : les 1.430 renards vont être abattus après le rejet du recours de One Voice

Le tribunal administratif de Rouen a pris sa décision : il ne suspend pas l'arrêté du préfet de la Seine-Maritime prévoyant l'abattage de 1.430 renards. Les animaux seront donc abattus.

Les 1430 renards vont être abattus
Les 1430 renards vont être abattus © Radio France - Bleuette Dupin

Coup de massue pour l'association de protection animale One Voice. Les 1.430 renards vont être abattus conformément à l'arrêté pris par le préfet de la Seine-Maritime en juillet dernier. Le tribunal administratif de Rouen a rejeté la requête de l'association qui demandait la suspension de l'arrêté.

L'Etat estime que la population de renards est en recrudescence en Seine-Maritime et qu'il pourrait être porteur de maladies.

Pour Muriel Arnal, président de l'association One Voice, cette décision est incompréhensible : "il y a des doutes sur la légalité de cet arrêté et ils devraient bénéficier aux renards qui auraient dû être protégés". Selon elle, la présence de maladie est démentie par l'office de la chasse et le nombre de renards n'est pas clairement établi.

L'association One Voice accuse le lobby des chasseurs alors que le renard ne présente aucun danger pour l'homme. Elle va faire un recours au fond qui n'empêchera pas d'ici là l'abattage des animaux.

Le renard est de plus en plus présent dans les rues de Rouen :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess